Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Meurtre de Kévin à Mourmelon-le-Grand : un jeune de 17 ans interpellé et en garde à vue

lundi 4 juin 2018 à 11:18 Par Annelaure Labalette et Philippe Rey-Gorez, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu

Les gendarmes ont interpellé lundi en fin d'après-midi un jeune de 17 ans à Mourmelon-le-Grand. Il a été placé en garde à vue car il a refusé de se soumettre aux vérifications des gendarmes. Pour le moment, rien ne dit qu'il s'agit du meurtrier de Kévin.

Portrait-robot du meurtrier présumé de Kévin, à Mourmelon-le-Grand.
Portrait-robot du meurtrier présumé de Kévin, à Mourmelon-le-Grand.

Mourmelon-le-Grand, France

Ce lundi en fin d'après-midi, les gendarmes de Mourmelon-le-Grand ont interpellé un jeune de 17 ans chez lui. Ce mineur a été placé en garde à vue car il a refusé de se soumettre aux vérifications que souhaitaient faire les gendarmes. Pour le moment rien ne prouve que ce jeune garçon est le meurtrier de Kévin mais les enquêteurs recroisent tous les signalements qu'ils ont reçu depuis que le portrait-robot du suspect a été diffusé lundi matin.

Depuis lundi lundi 4 juin 2018, le suspect du meurtre du jeune Kévin est activement recherché par les forces de l'ordre. D'après le procureur de Châlons, Eric Virbel, le suspect aurait entre 20 et 30 ans, de couleur de peau "type basanée", corpulent, il mesure 1,80m à 1,90m. Il porterait un pantalon de treillis et des rangers et un haut de sport avec une capuche. Si vous avez des informations, ou que vous avez croisé le suspect surtout n'intervenez pas et contactez la gendarmerie la plus proche.

Portrait robot du meurtrier présumé de Kevin - Radio France
Portrait robot du meurtrier présumé de Kevin © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Depuis ce week-end, un gros dispositif de recherche est en place à Mourmelon-le-Grand et sur les environs pour tenter de retrouver cet homme qui a tué de plusieurs coups de couteau le jeune Kévin, 17 ans. Les gendarmes de la section de recherche de Reims et la brigade de recherche de Châlons-en-Champagne ont ratissé le secteur depuis samedi. Un hélicoptère a survolé la zone pour repérer d'éventuelles traces invisibles du sol. Quant à l'arme du crime, elle n'a toujours pas été retrouvée. 

Le procureur Eric Virbel - Radio France
Le procureur Eric Virbel © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Les camarades de Kévin, encore sous le choc

Ce lundi, devant le lycée Pierre Bayen de Châlons où était scolarisé le jeune Kévin en 1re S, ses camarades étaient rassemblés. Il se sont donné le mot sur les réseaux sociaux pour venir "habillés en noir". Certains sont même arrivés avec une rose à la main en mémoire de leur camarade.

Les camarades de Kévin habillés en noir - Radio France
Les camarades de Kévin habillés en noir © Radio France - Philippe Rey Gorez
Certains camarades de Kevin sont même allés acheter des fleurs - Radio France
Certains camarades de Kevin sont même allés acheter des fleurs © Radio France - Philippe Rey Gorez
Le lycée où Kevin était scolarisé - Radio France
Le lycée où Kevin était scolarisé © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Le rectorat de l'académie de Reims a mis en place une cellule psychologique au lycée Pierre Bayen pour les élèves et les professeurs qui le souhaitent. Une autopsie du corps de Kévin est en cours ce lundi matin.