Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Meurtre d'une prostituée à Mougins : un suspect mis en examen

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Un homme a été mis en examen pour meurtre et placé en détention provisoire ce dimanche 29 décembre en fin d'après-midi à Cannes. Il reconnait avoir étranglé puis brûlé la victime, mais exerce désormais son droit au silence.

Un jeune Cannois suspecté du meurtre de la prostituée retrouvée à Mougins a été mis en examen
Un jeune Cannois suspecté du meurtre de la prostituée retrouvée à Mougins a été mis en examen © Radio France - Maxime Fayolle

Mougins, France

L'homme, en garde à vue depuis vendredi après-midi, a finalement été mis en examen pour meurtre et placé en détention provisoire ce dimanche 29 décembre après avoir été présenté à un juge d'instruction. Il a reconnu les faits auprès des gendarmes mais exerce désormais son droit au silence, précise le parquet. 

Âgé de 28 ans, le jeune homme, originaire de Cannes, n'était connu des services de police que pour des faits de délinquance mineure. Son interpellation a été possible grâce aux caméras de vidéosurveillance de Cannes et sa région. C'est son véhicule qui a été reconnu puis suivi par les gendarmes. 

La procureure de Grasse, Fabienne Atzori souligne que le suspect semble avoir pris conscience de la gravité de l'affaire dans laquelle il est impliqué depuis mercredi 25 décembre. Il était un client occasionnel de la prostituée

"C'est à l'occasion d'une relation sexuelle tarifée qu'il aurait perdu les pédales."

Après avoir changé plusieurs fois de version, il a reconnu avoir étranglé la victime puis transféré son corps jusqu'au parc de la Valmasque, "un endroit qu'il connaissait bien". Une fois sur place il l'aurait "brûlée avec de l'essence pour faire disparaître toute trace et indice".

Le corps de la victime a été découvert à moitié dénudé et partiellement brûlé. L'autopsie, qui sera réalisée ce lundi 30 décembre, permettra de déterminer si les déclarations du jeune homme correspondent aux causes du décès. 

L'enquête continue

Plusieurs questions restent à élucider, notamment où sont les affaires de la victime, ses vêtements, son sac... 

Depuis mercredi 25 décembre, 80 militaires étaient mobilisés dont 30 enquêteurs, 24 heures sur 24, jusqu'à l'interpellation du suspect. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu