Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Meurtre de la rue du Dr Leroy : de 2 à 9 ans de prison pour les agresseurs

-
Par , France Bleu Maine

La cour d'assises de la Sarthe a condamné à 9 ans de prison les deux principaux accusés d'une bagarre mortelle en décembre 2015. Les deux autres accusés sont condamnés à 4 ans de prison dont 2 avec sursis. Des peines proches des réquisitions sauf pour un accusé, qui fait appel.

La rue du Dr Leroy au Mans
La rue du Dr Leroy au Mans © Radio France - Ruddy Guilmin

Entre "Spicy" et "Wydy", le jury n'a pas choisi. La cour d'assises de la Sarthe a condamné à 9 ans de prison les deux hommes qui étaient suspectés d'avoir porté le coup de couteau fatal à Angelo Opuu, dans la nuit du 29 au 30 décembre 2015.

Les jurés ont majoritairement répondu oui à l'ensemble des questions qui leur étaient posées sur la responsabilité de chacun des accusés dans la mort de l'ancien militaire, notamment celle de savoir s'ils avaient tous participé aux violences.

"Je ferai appel dès lundi"

Les deux autres hommes d'une vingtaine d'années, qui étaient accusés d'avoir participé aux "violences volontaires en réunion ayant entraîné la mort sans intention de la donner", sont également condamnés. Leur peine s'établit à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis, avec 3 ans de mise à l'épreuve.

Pour trois des accusés, ces peines sont légèrement inférieures aux réquisitions de 10 ans de prison d'un côté, 5 ans dont 18 mois avec sursis de l'autre. Pour le quatrième, "Wydy", le jury est allé au-delà des 5 ans requis.

"Spicy" et "Wydy" s'accusaient mutuellement d'être l'auteur du coup de couteau mortel, porté dans le dos et immédiatement fatal. Le verdict ne tranche pas cette responsabilité. Dès ce vendredi soir, son avocate, Me Hélène Doumbé, annonce sur France Bleu Maine qu'elle fera appel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess