Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Meurtre de Livron : l'autopsie confirme que l'octogénaire a étouffé sa femme

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Le corps de l'octogénaire tuée ce vendredi par son mari dans une résidence pour seniors de Livron a été autopsié. La victime a été étouffée dans l'appartement du couple. Son mari est toujours hospitalisé, il a tenté se suicider.

Sapeurs pompiers de la Drôme.
Sapeurs pompiers de la Drôme. © Radio France - Florence Gotschaux

Les enquêteurs démêlent peu à peu le meurtre perpétré ce vendredi au sein de la résidence Les Clos du Val de Drôme à Livron. L'autopsie du corps de la femme de 81 ans confirme qu'elle est morte en quelques minutes, par étouffement. Son mari a placé un sac plastique sur sa tête. Après son acte, l'homme de 85 ans a tenté de se suicider avec un couteau. Gravement blessé, il est toujours hospitalisé à Valence et ne sera pas entendu par les enquêteurs avant l'accord des médecins.

La piste du commun accord envisagée 

La lettre que cet homme a laissée dans l'appartement de Livron indique qu'il aurait agi d'un commun accord avec son épouse. Selon nos premiers éléments, il s'agirait d'un acte de désespoir lié à la fin de vie et à la maladie. Le couple n'acceptait plus, semble-t-il, d'être un fardeau pour sa famille. Ils vivaient encore ensemble et s'entendaient bien mais l'état de santé très dégradé de la victime, atteinte d'insuffisance respiratoire et lourdement handicapée, devenait selon cette lettre insupportable pour le couple.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu