Faits divers – Justice DOSSIER : Procès du meurtre de Marie-Jeanne Meyer

Meurtre de Marie-Jeanne Meyer : le procès d'Anthony Draoui fin septembre

Par Nathalie De Keyzer et Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche mercredi 5 février 2014 à 19:13

Marie-Jeanne Meyer, tuée sur les hauteurs de Tournon en juin 2011

Le procès d'Anthony Draoui se déroulera devant les assises de l'Ardèche du 30 septembre au 3 octobre 2014. Il est accusé du meurtre de Marie-Jeanne Meyer, jeune lycéenne de Tournon-sur-Rhône, en Ardèche, retrouvée morte en juin 2011.

C'est donc bien fin septembre que débutera devant les assises de l'Ardèche le procès d'Anthony Draoui, le meurtrier présumé de Marie-Jeanne Meyer. L'audience se déroulera cet automne car la famille Meyer avait fait appel auprès de la chambre d'Instruction. Les proches souhaitaient que le jeune homme soit poursuivi pour "assassinat" ou "meurtre agravé" et encourir ainsi la réclusion criminelle à perpétuité.

Mais la chambre d'Instruction de Nîmes a estimé qu'il n'y avait pas lieu de requalifier les faits. Les Meyer ont alors porté l'affaire devant la Cour de cassation. Mais finalement, la juridiction a rendu un "avis non-admis", c'est-à-dire qu'elle a estimé qu'elle n'avait pas de raison d'examiner le pourvoi. Anthony Draoui est donc renvoyé devant une cour d'assises pour meurtre. Il risque une peine maximale de trente ans de réclusion.

L'émotion des habitants de Tournon-sur-Rhône

Anthony Draoui s'était enfui en Espagne, pour une cavale qui a duré jusqu'à sa remise aux autorités françaises en gare de Cerbère, dans les Pyrénées-Orientales, après un banal contrôle ferroviaire, le 8 juin 2012. La mort de l'adolescente avait ému les habitants de Tournon et de ce secteur de l'Ardèche. Le 21 juin 2011, Marie-Jeanne Meyer était partie faire un jogging près d'un "campement" où le marginal, âgé aujourd'hui de 21 ans, vivait depuis plusieurs semaines, dans les collines de Tournon-sur-Rhône.

Dossier : le procès du meurtre de Marie-Jeanne Meyer