Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Meurtre de Plonévez-du-Faou : l'accusée a construit "une forteresse affective"

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Les personnalités de deux des trois accusés ont été examinées ce mardi par la cour d'assises du Finistère, dans le procès pour assassinat et tentative d'assassinat à l'encontre de Vincent Calvez et de sa compagne Marie Goussen. Les experts ont parlé de Fabienne et de son compagnon, Yves.

Au deuxième jour du procès aux assises du Finistère, les personnalités des assassins présumés de Vincent Calvez ont été examinées
Au deuxième jour du procès aux assises du Finistère, les personnalités des assassins présumés de Vincent Calvez ont été examinées © Radio France - Typhaine Morin

Au deuxième jour du procès des trois assassins présumés de Vincent Calvez devant la cour d'assises du Finistère, ce mardi, la cour a évoqué la personnalité de l'accusée, Fabienne, l'ex-femme de la victime, et de son compagnon, Yves. Ils sont accusés d'avoir organisé la mort de ce pâtissier de 45 ans et les graves blessures de sa compagne, Marie, plus jeune de 20 ans. La nuit du 23 août 2018, Vincent a été tué de deux balles dans la tête alors qu'il sortait de chez lui en pleine nuit, à Plonévez-du-Faou, pour aller travailler dans sa boulangerie de Quimper. Sa compagne, Marie, qui travaillait avec lui, a été grièvement blessée

"Détachée, évasive"

C'est d'abord la personnalité de Fabienne qui est examinée ce mardi. "Lorsque je la rencontre en juillet 2019, explique l'experte psychiatre, Fabienne est très détachée, évasive sur la mort" de Vincent et les blessures de Marie. Dès que la psychiatre aborde un sujet a priori douloureux, comme la perte de son deuxième enfant 36 heures après sa naissance, sa brouille avec son dernier enfant qu'elle ne voit plus, ou encore ce sentiment d'abandon vis à vis de sa mère, Fabienne se referme. "C'est comme un mur lisse, analyse la psychiatre. Elle n'a _pas de demande affective particulière, pas d'attente_, pas de désir, pour ne pas être déçue. Comme si elle s'était construit une forteresse affective."

"Alors que s'est il passé avec Vincent ?", demande la présidente de la cour d'assises à la psychiatre. "En avril 2018, quand Fabienne réalise que Vincent a refait sa vie avec une jeune femme et qu'ensemble, ils rénovent une maison, elle a le sentiment d'être humiliée, bafouée, trahie. Jusqu’à présent elle faisait face, mais ce 'mensonge' devient insupportable. Son monde s'est effondré", a expliqué l'experte. Vincent Calvez était tué cinq mois plus tard. Marie Goussen grièvement blessée.

Réponses succinctes

Lorsque c'est au tour de Fabienne de s'exprimer et de se raconter, elle évoque les événements de sa vie en faisant des réponses très courtes. La présidente de la cour d'assises la presse patiemment de questions, elle répond succinctement. Puis la présidente l'interroge sur sa relation avec Vincent. L'accusée décrit la banale fin d'un couple, faite de prise de distance, d'usure, d'intérêts qui divergent, d'éloignement. Mais assure que cette fin, elle ne l'a "pas vue venir".

Puis, lorsque Vincent la quitte, en avril 2016, elle rencontre rapidement Yves via un site de rencontre. Deux ans plus tard, le 11 avril 2018, Fabienne doit aller chercher un courrier dans la maison de Plonévez-du-Faou, elle tombe sur le jeune couple. Et se sent "blessée". Les faits seront examinés ce mercredi. 

Le procès doit se poursuivre jusqu'au lundi 1er février, les trois accusés encourent la réclusion criminelle à perpétuité. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess