Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Meurtre de Plonévez-du-Faou : le tueur toujours en fuite

Le tueur de Plonévez-du-Faou est toujours en fuite. Il y a deux jours, dans la nuit de mercredi à jeudi, un homme de 45 ans a été tué et sa compagne de 25 ans a été blessée. Le parquet de Brest est désormais en charge de l'enquête.

Le couple vivait au fond du petit village de Stang Vras à 1km du bourg de Plonévez du Faou
Le couple vivait au fond du petit village de Stang Vras à 1km du bourg de Plonévez du Faou © Radio France - Tudi Crequer

Plonévez-du-Faou, France

Ce vendredi, le tribunal de Quimper s'est dessaisi de l'affaire au profit du parquet de Brest. Une instruction contre X pour "assassinat et tentative d'assassinat" a été ouverte. La direction des enquêtes est toujours entre les mains de la Section de recherche basée à Rennes. 

Des gendarmes à Ploufragan quelques heures après le meurtre

Pourquoi avoir tué Vincent Calvez ? Les enquêteurs ne connaissent toujours pas le mobile du meurtre. Alors, ils cherchent de tous les côtés. Dés jeudi, peu avant 6h du matin, quelques heures seulement après le meurtre, une trentaine de gendarmes a déboulé à Ploufragan près de St Brieuc. C'est là que réside l'ex-femme du pâtissier assassiné. Les gendarmes sont restés plus de 6h pour y faire des prélèvements. 

A lire | Un boulanger tué d'un coup de fusil à Plonévez-du Faou

Depuis le drame, les amis, la famille et les proches des victimes continuent toujours eux aussi d'être interrogés. Mais, selon le parquet, à ce stade, il n'y a toujours aucune interpellation. Les enquêteurs cherchent aussi activement l'arme qui a servi au crime. 

Concernant l'autopsie du corps de la victime, elle a bien eu lieu ce vendredi matin mais les résultats ne sont pas communiqués par le parquet. La jeune femme de 25 ans, blessée, est toujours hospitalisée. C'est d'ailleurs elle, qui avait appelé les secours après l'agression. 

Pâtissier depuis quelques mois

Vincent Calvez et sa compagne s'apprêtaient à partir travailler dans une boulangerie de Quimper quand le tireur a surgi chez eux. Lui était pâtissier depuis quelques mois dans une des boulangeries quimpéroises, fondé par son père Raymond Calvez, et tenu par son frère Franck depuis 2008. Il l'avait visiblement embauché comme pâtissier après la faillite de son entreprise de couverture au début de l'année