Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Meurtre des Grésilles à Dijon : le parquet va ouvrir une information judiciaire

-
Par , France Bleu Bourgogne
Dijon, France

Dix jours après le meurtre d'un jeune homme de 23 ans rue Becquerel dans le quartier des Grésilles à Dijon, le parquet de Dijon va ouvrir une information judiciaire pour meurtre. L'enquête s'oriente vers un règlement de comptes sur fond de dettes ou d'argent.

Au centre Eric Mathais, procureur de la République de Dijon entouré de Paul Montmartin, directeur interrégional de la police judiciaire (à gauche) et de Jean-Luc Chemin, vice-procureur (à droite)
Au centre Eric Mathais, procureur de la République de Dijon entouré de Paul Montmartin, directeur interrégional de la police judiciaire (à gauche) et de Jean-Luc Chemin, vice-procureur (à droite) © Radio France - Stéphane Parry

L'enquête sur la mort d'un jeune homme dans le quartier des Grésilles à Dijon avance. Même si les policiers n'ont pas encore identifié le ou les auteurs du meurtre, l'hypothèse d'un règlement de comptes sur fond de dettes ou d'argent est privilégiée. Les constatations sur la scène de crime laissent penser que la victime connaissait le ou les agresseurs. "Les deux portes avant du véhicules étaient ouvertes lors de la découverte du corps," indique Eric Mathais, le procureur de la République de Dijon. 

Autre élément qui plaide en faveur d'un règlement de compte : le jeune homme dont le corps a été retrouvé à la place du conducteur a été atteint de cinq balles : quatre au niveau du visage côté gauche et une près du cœur. 

Un bouquet de roses rouges 

Un autre élément intrigue les enquêteurs : à l'intérieur du véhicule, ils ont retrouvé un bouquet de roses rouges : _"c'est la raison pour laquelle nous travaillons aussi sur la piste d'un différend sentimental, même si l'hypothèse d'un règlement de comptes reste privilégiée,"_ajoute le procureur de la République de Dijon. 

Dix jours après le meurtre du jeune homme, les enquêteurs de la police judiciaire ont recueilli une trentaine de témoignages, principalement des habitants du quartier des Grésilles. Certaines rumeurs ont même fait circuler le nom d'un coupable. Après vérifications, ces accusations étaient infondées. Dans cette affaire, deux personnes ont été placées en garde à vue puis relâchées car elles n'avaient aucun lien avec le meurtre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess