Faits divers – Justice

Meurtre entre squatteurs à Nantes : un mort, un gardé à vue

Par Alexandre Blanc, France Bleu Loire Océan et France Bleu mercredi 9 septembre 2015 à 15:34

L'enquête sur place
L'enquête sur place © Radio France - Alexandre Blanc

Un homme de 37 ans a été frappé à mort à la barre de fer mardi soir dans un manoir squatté de Saint-Sébastien-sur-Loire. Dès mercredi matin, la police a interpellé un autre occupant des lieux suspectés d'être l'auteur de l'homicide.

Le suspect interpellé en centre-ville de Nantes mercredi matin est un homme de 28 ans qui, comme la victime, avait l'habitude d'occuper les lieux. Il est soupçonné de lui avoir porté plusieurs coups de barre de fer mortels et d'avoir mis le feu à l'ancien bar cocktail désaffecté depuis au moins 5 ans et occupé par des sans-abris depuis au moins deux ans, selon le patron du bar-restaurant d'en face. Ce voisin a d'ailleurs vu la fumée s'échapper du toit mardi soir. Juste après, trois ou quatre hommes prenaient la fuite avec leurs chiens, à pied et en bus.

Plusieurs SDF occupaient régulièrement ce vieux manoir niché au sein d'une zone d'activités commerciales, route de Clisson. "À l'intérieur, tout le monde se connaît", témoigne l'un d'entre eux, absent au moment des faits. Lorsqu'il est revenu pour chercher des affaires mercredi matin, il est tombé sur des policiers qui ont relevé son identité. Ce n'est qu'après, en lisant le journal, qu'il apprendra la nouvelle. "Oh, c'est Jo qui est mort. Il était papa d'une petite fille en plus", laisse-t-il échapper, affligé. Avant de repartir (sans ses affaires) vers un nouveau squat, le jeune homme évoque un possible règlement de compte favorisé par l'alcool. "Dès fois après trop de bière, ça pétait les câbles. C'était assez banal", glisse-t-il avant de repartir en bus, le visage bas.