Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Meurtre et agression à l' étang Godard à Rethel : quatre jeunes interpellés

mardi 25 juillet 2017 à 18:37 - Mis à jour le mercredi 26 juillet 2017 à 9:46 Par Sylvie Bassal, France Bleu Champagne-Ardenne

Ils sont quatre dont un mineur, quatre jeunes ont été interpellés et mis en examen après le meurtre et l' agression de deux personnes la semaine dernière à l' étang Godard à Rethel dans les Ardennes. Ils ont reconnu les faits tout en les minimisant.

Hélène Morton, vice procureure de Reims avec les responsables de la SR et groupement de gendarmerie de Reims
Hélène Morton, vice procureure de Reims avec les responsables de la SR et groupement de gendarmerie de Reims © Radio France - Florian Royer

Rethel, France

Ils risquent gros. Les assises. Tout cela pour un portable qui a été retrouvé au domicile de l'un d' entre eux. Le mobile du crime serait le vol, c'est en tout cas ce qu'ils ont dit aux enquêteurs de la gendarmerie. Quatre jeunes dont un mineur, à la limite de la marginalité, sans emploi ni formation. Dans la nuit du vendredi au samedi 22 juillet, ils ont donc agressé deux hommes qui passaient la soirée au bord du plan d'eau. L'un d' eux a été frappé à mort et jeté à l'eau. L' autre a reçu de nombreux coups avec un objet métallique qui n' a pas été identifié . Ils l'ont laissé dans un buisson. C'est un pêcheur qui l' a découvert au petit matin et qui a donné l'alerte.

Les quatre jeunes avaient bien évidemment disparu mais quelqu'un qui avait eu connaissance d'une partie des faits s'est rendu à la gendarmerie. Les quatre individus ont reconnu la double agression. Le plus jeune qui est mineur est poursuivi pour le vol du téléphone mobile de l'une des victimes. Les trois autres le sont pour meurtre et tentative de meurtre avec circonstance aggravante de vol, modification de la scène de crime et non assistance à personne en péril. Ils ont été mis en examen ce mardi soir et incarcérés.