Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Meurtre d'Eva Bourseau

Meurtre à Toulouse : Eva, assassinée par des étudiants inspirés par une série américaine

jeudi 6 août 2015 à 10:30 - Mis à jour le samedi 8 août 2015 à 0:35 France Bleu Occitanie

Les quatre jeunes soupçonnés d'être impliqués dans la mort d'Eva, une jeune fille de 23 ans, retrouvée lundi dans une malle chez elle ont été mis en examen vendredi soir. Les trois garçons sont en détention provisoire. Un différend sur fond de trafic de drogue serait à l'origine de l'homicide.

L'immeuble de la rue Merly à Toulouse où a été retrouvé le corps
L'immeuble de la rue Merly à Toulouse où a été retrouvé le corps © Radio France - Anne Pinczon du Sel

L'enquête s'accélère à Toulouse après la découverte d'un corps dans une malle dans un appartement de la rue Merly près du lycée Ozenne. D'abord, il ne fait quasiment plus de doute qu'il s'agit de la locataire des lieux , Eva, 23 ans, étudiante en histoire de l'art. Ensuite, quatre personnes âgées de 19 à 23 ans  ont été interpellées et placées en garde à vue mercredi en fin de journée.

Ce vendredi soir, trois informations judiciaires ont été ouvertes : assassinat , vol aggravé  et trafic de stupéfiants  pour deux d'entre eux; complicité , vol aggravé et trafic de stupéfiants pour un troisième garçon et uniquement trafic de stupéfiant pour la fille qui sera libérée sous contrôle judiciaire. Les trois jeunes hommes devraient être écroués.

Carte de localisation de la rue Merly à Toulouse - Aucun(e)
Carte de localisation de la rue Merly à Toulouse

Des étudiants en école de commerce et en math sup à Fermat

Il s'agit d'abord d'un couple, un garçon et une fille d'une vingtaine d'années  qui se sont présentés spontanément au commissariat de Toulouse mercredi, en expliquant avoir des révélations à faire sur le meurtre de la jeune femme. En début de soirée, les policiers arrêtent un troisième jeune homme  du même âge. Un dernier garçon est  également interpellé et placé en garde-à-vue le lendemain. Ces jeunes gens sont étudiants,  en math sup au lycée Fermat à Toulouse pour deux d'entre eux,  et en école de commerce pour un autre .

L'hypothèse d'un règlement de compte ou d'un différend autour d'une transaction de drogue  a été confirmée ce vendredi par le Procureur de la République, Pierre-Yves Couilleau. L'un des garçons a donné une version détaillée des faits qui doit encore être recoupée. Selon lui, Eva avait contracté une dette de 6.000 euros  auprès de l'un des suspects, présenté comme la "tête de réseau", et la jeune femme prenait la chose un peu trop à la légère au goût des autres. 

Inspirés par la série américaine "Breaking Bad"

Dans la nuit du 26 au 27 juillet, deux d'entre eux sont allés chez la jeune femme dans l'idée de la "supprimer"  et de trouver dans l'appartement des objets pour rembourser la dette. Lors de cette soirée, le groupe consomme beaucoup de drogue, ils fument notamment du "speed" ou de l'atropine. Le ton monte et les deux garçons frappent la jeune femme avec un poing américain  et un pied de biche . L'autopsie révèle un coup mortel au crâne.

Les deux suspects auraient ensuite quitté l'appartement et commencé à réfléchir à un moyen de faire croire à la "disparition" d'Eva. L'un des suspects raconte qu'ils se sont inspirés de la série américaine "Breaking Bad" , l'histoire d'un professeur de chimie qui se lance dans le trafic d'amphétamines. Ils achètent de l'acide et une malle en polyéthylène pour faire disparaître le corps. Ils seraient ensuite revenus dans l'appartement sept jours de suite pour **** nettoyer la scène de crime, voler tout ce qu'ils pouvaient et vérifier l'avancée de la décomposition du corps.

Breaking Bad

Des mises en examens mais l'enquête n'est pas terminée

Trois infomations judiciaires ont été ouvertes pour assassinat, trafic de stupéfiants et vol aggravé pour deux des étudiants. Une autre pour complicité d'assassinat par instigation, trafic de stupéfiants et vol aggravé pour le troisième. Et enfin la jeune fille, est poursuivie pour trafic de drogue. Les 3 garçons ont été placés en détention provisoire vendredi soir et la jeune femme remise en liberté sous contrôle judiciaire. Depuis la découverte du corps lundi 3 août, 35 policiers étaient mobilisés sur l'affaire dans laquelle beaucoup de points sont encore à éclaircir.

Par :