Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Meuse : un homme retrouvé tué par balle dans son lit

lundi 28 août 2017 à 17:29 - Mis à jour le lundi 28 août 2017 à 19:54 Par Nathalie Broutin et Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Un quinquagénaire de Jametz dans le nord de la Meuse a été découvert samedi 26 août tué par balle dans son lit. Un homme âgé de 19 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire ce lundi. L'homme lors de sa fuite a tiré également sur une automobiliste, qui n'a pas été blessée.

Les gendarmes ont découvert la victime à son domicile ce samedi 26 août à Jametz dans la Meuse
Les gendarmes ont découvert la victime à son domicile ce samedi 26 août à Jametz dans la Meuse © Maxppp - Maxpp

Lorraine, France

Les gendarmes de Longuyon en Meurthe-et-Moselle ce samedi 26 août sont alertés par une automobiliste. Elle vient d'essuyer un tir de pistolet 22 long rifle. La femme raconte aux gendarmes, un homme qui semblait en panne lui a fait signe sur le bord de la route, du côté de Rouvrois-sur-Othain dans la Meuse. En s'approchant, elle se rend compte qu'il dissimule une arme de poing le long de sa jambe.

Une balle a frôlé la conductrice pour se ficher dans le pare-soleil

La conductrice accélère alors, mais une balle traverse la vitre arrière avant de se ficher dans son pare-soleil. Les gendarmes se rendent sur place, l'homme n'a pas bougé. Il est toujours sur le bord de la route, sa voiture qui ne lui appartient pas, ne démarre plus. A l'intérieur : le pistolet avec lunette de visée et silencieux et une carte de crédit appartenant à un habitant de Jametz. Les enquêteurs se déplacent chez cet habitant meusien. A son domicile, les gendarmes le découvrent mort dans son lit, tué par balle.

Le mobile du meurtre reste inexpliqué

Dans la maison, pas de désordre, pas de trace de lutte, précise le procureur de Nancy, François Perain, lors d'une conférence de presse. La victime et son meurtrier présumé, tous deux Belges, se connaissaient. Le jeune homme était hébergé chez le quinquagénaire en échange de travaux. Quant au mobile du meurtre, il est pour l'heure inexpliqué. Le suspect dit ne se souvenir de rien jusqu'à son interpellation. La veille, les deux hommes partagent une soirée bien arrosé chez une tierce personne jusqu'à peu près 4 heures du matin. Est-ce un différend d'argent ? Les gendarmes ont mis la main sur une reconnaissance de dette, le jeune homme devait 1000 euros à la victime.

Ce lundi en soirée, il a été mis en examen à Nancy pour meurtre, tentative de meurtre et vol. Il a été placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention.