Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Mgr Boulanger, l'évêque de Bayeux-Lisieux, s'inquiète des violences contre les Chrétiens de son diocèse

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Les Catholiques du Calvados ont été victimes dernièrement de plusieurs actes délibérés. Et cela inquiète l'évêque du diocèse Bayeux-Lisieux. Après avoir joué la carte de l'apaisement, Mgr Boulanger monte au créneau et a saisi la justice et le préfet.

Mgr Boulanger, évêque de Bayeux-Lisieux
Mgr Boulanger, évêque de Bayeux-Lisieux © Radio France - Jean-Baptiste Marie

Trop, c'est trop. Mgr Jean-Claude Boulanger, l'évêque de Bayeux-Lisieux s'inquiète de la montée de la haine contre les croyants de son Eglise. Entre octobre 2019 et le mardi 21 janvier dernier, les fidèles de son diocèse ont été victimes de trois actes délibérés.

Le dimanche 13 octobre 2019, d'abord, précise l'évêché. Ce jour là, une manifestation contre la révision de la loi de bioéthique est organisé à Paris, un groupe de jeunes s'en prend alors à un bus de pèlerins (dans lequel il y avait des malades) alors qu'ils rentrent de Lourdes à Caen. La police avait été appelé. Le diocèse n'avait pas médiatiser l'incident, à l'époque.

C'est aussi ce qui s'est passé le dimanche 19 janvier dernier, toujours à Caen, où une vingtaine de personnes cagoulées a attaqué un bus de pèlerins avec de la peinture. Alors que des personnes à son bord ont décidé de porter plainte, l'évêque lui avait préféré renoncer pour ne pas mettre de l'huile sur le feu.

L'évêque saisit la justice et le préfet

Mais deux jours plus tard, le mardi 21 janvier 2020, des tags ont été découverts contre des symboles représentant le christ, sur l'ancienne et la nouvelle aumônerie des étudiants à Caen. "S'en prendre à des jeunes, ce n'est pas acceptable" souligne Jean-Claude Boulanger. "Les personnes qui manifestent ont le droit de manifester. C'est le droit de notre démocratie. Mais on ne s'en prend pas à des pèlerins et à des jeunes qui prient. On a le droit d'être respecter dans ce pays. Moi je respecte ceux qui ne partage pas mes convictions. Je ne comprends pas cette haine. Que l'on m'atteigne moi, oui, je suis vieux... mais que l'on vise des jeunes, non."

"Je ne comprends pas cette haine" - Mgr Boulanger

Ces événements qui ont blessé l'évêque de Bayeux-Lisieux l'ont poussé, finalement, à agir. "J'ai fait un signalement auprès du procureur de la République de Caen et auprès du préfet du Calvados" affirme Mgr Boulanger. Une façon d'attirer l'attention, de pousser l'Etat à réagir face à la crainte exprimée par des catholiques.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu