Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Michel Dantin, maire LR de Chambéry demande à un élu de démissionner après des insultes publiées sur les réseaux sociaux

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Un conseiller municipal de Chambéry sous le coup d'une plainte pour "injures publiques" devra sans doute démissionner de son mandat. Il s'en est pris à un militant NPA après une intervention de manifestants lors d'un conseil municipal.

L'hôtel de ville de Chambéry, Savoie
L'hôtel de ville de Chambéry, Savoie © Radio France - Nathalie Grynszpan

Chambéry, France

Tout est parti du conseil municipal de Chambéry, lundi 08 juillet. Un conseil municipal mouvementé  : des membres de la Confédération nationale du logement et du NPA notamment ont fait irruption dans la salle des délibérations pour protester contre les expulsions locatives, après la mort d'un homme d'une cinquantaine d'années mercredi dernier quartier Bellevue. Les manifestants ont été évacués par les forces de l'ordre et le conseil municipal a suspendu ses travaux.

Mais à l'issue de ce conseil municipal, Mustapha Hamadi, élu de la majorité, référent pour le quartier de Chambéry-le-Haut, s'est exprimé sur sa page Facebook dont le profil et les messages sont publics. Les propos qu'il tient sur sa page ont suscité la réaction des personnes mises en cause.

Les propos de Mustapha Hamadi faisant l'objet d'une plainte de Laurent Ripart, militant NPA - Aucun(e)
Les propos de Mustapha Hamadi faisant l'objet d'une plainte de Laurent Ripart, militant NPA - Capture d'écran compte FB Mustapha Hamadi

Un peu plus loin, Mustapha Hamadi poursuit les échanges sur sa page publique :

Les propos du conseiller municipal Mustapha Hamadi tenus sur sa page FB le 08 juillet 2019 à 20h02, effacés depuis - Aucun(e)
Les propos du conseiller municipal Mustapha Hamadi tenus sur sa page FB le 08 juillet 2019 à 20h02, effacés depuis - capture page Facebook de Mustapha Hamadi

Les propos publiés le lundi 08 juillet vers 20:00 ont été supprimés en milieu de matinée jeudi 11 juillet.

Le NPA porte plainte pour "injures publiques"

Mais le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) fait savoir mercredi soir que "de tels propos sexistes et homophobes sont inacceptables de la part d’un élu qui s’est déjà illustré par les propos antisémites qu’il a tenus sur son compte facebook. Ils montrent à quel point la droite extrême qui dirige Chambéry est de plus en plus proche, dans son expression comme dans ses pratiques, de l’extrême-droite". Laurent Ripart, militant NPA, mis en cause par le conseiller municipal, porte plainte pour "injures publiques".

Le communiqué du NPA fait référence à des propos tenus en mars 2017 sur sa page Facebook par Mustapha Hamadi concernant la caricature d'Emmanuel Macron en représentant du "lobby sioniste".

Le maire propose à Mustapha Hamadi de démissionner

Il ne restait plus au maire LR, Michel Dantin qu'à intervenir pour rappeler à l'ordre son conseiller municipal. Cette fois, le maire va plus loin en lui retirant son ultime délégation comme référent du quartier de Chambéry-le-Haut mais il lui suggère également de démissionner. 

Le communiqué de presse du cabinet du maire : "Le Conseil Municipal de Chambéry a été confronté lundi dernier à une violence jamais connue de la part de manifestants d’extrême gauche.

De nombreux élus ont été choqués par ces procédés d’usage de la violence pour appuyer la récupération d’un drame humain. Suite à cet émoi, un conseiller municipal a tenu des propos irrespectueux envers un responsable de ces groupuscules extrémistes.

Michel Dantin ne saurait tolérer ce manque de respect  et ne peut admettre qu’un membre de sa majorité puisse user de telles pratiques alors que nous les dénonçons pour en être trop souvent victimes. Aussi, le Maire de Chambéry a proposé à son Conseiller Municipal, comme une marque de repentance et de respect envers l’équipe municipale, de présenter sa démission.

Michel Dantin décide pour le moins le retrait de toute les délégations qu’il avait confiées à ce Conseiller Municipal. La décision lui a été notifiée ce jour et prend effet immédiatement. Driss Bourida, Conseiller délégué chargé de la Politique de la Ville et Vice-Président à Grand Chambéry, est désormais chargé du Quartier des Hauts de Chambéry".

Il reste une semaine à Mustapha Hamadi pour faire connaître sa décision avant le prochain conseil municipal du lundi 15 juillet.