Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Les affaires Fourniret

Michel Fourniret "a reconnu les deux meurtres" de Marie-Angèle Domece et Joanna Parrish dans l'Yonne

Michel Fourniret, condamné à la perpétuité en 2008 pour sept assassinats, a avoué la semaine dernière deux nouveaux crimes commis dans le département de l'Yonne à la fin des années 80 et au début des années 1990. Il aurait fait des aveux "circonstanciés et réitérés".

Michel Fourniret (à gauche) en 2008
Michel Fourniret (à gauche) en 2008 © AFP - Alain Julien

Yonne, France

Michel Fourniret, condamné à la perpétuité en 2008 pour sept assassinats, a avoué la semaine dernière deux nouveaux crimes commis dans le département de l'Yonne à la fin des années 80 et au début des années 1990, selon Didier Seban, l'avocat de la famille Parrish, confirmant une information de M6. La magistrate Sabine Kheris, doyen des juges d'instruction à Paris, avait demandé à entendre Michel Fourniret la semaine dernière. Ces auditions ont eu lieu dans le plus grand secret au palais de justice de Paris, dont la dernière en date jeudi 15 février. C'est dans ce cadre qu'il a fait des aveux "circonstanciés et réitérés".

En 1988 et 1990

Michel Fourniret est passé aux aveux pour deux nouveaux meurtres commis à la fin des années 80 et début des années 90 dans l'Yonne. Il a été entendu dans le plus grand secret par un juge d’instruction en charge de deux dossiers. Il a confirmé avoir croisé la route de Marie-Ange Domece et de Joanna Parish. 

La première victime, Marie-Ange Domece, était alors âgée de 18 ans. Disparue le 8 juillet 1988 à Saint-Cyr-les-Colons (Yonne), son corps n’avait jamais été retrouvé.

La seconde victime, âgée de vingt ans, était,  à l'époque de sa disparition, assistante pédagogique dans un lycée à Auxerre. Son cadavre avait été découvert le 17 mai 1990 à Monéteau (Yonne). Elle aurait été violée puis noyée dans la rivière Yonne par Michel Fourniret.

Didier Seban, l'avocat de la famille Parrish - Maxppp
Didier Seban, l'avocat de la famille Parrish © Maxppp -

"L'ogre des Ardennes" renvoyé devant les assises ?

Pour ses deux nouveaux cas, Michel Fourniret, surnommé "l'ogre des Ardennes" pourrait  être renvoyé d'ici les prochains mois devant une cour d’assises. Les avocats des familles des deux victimes ont convoqués vendredi par le magistrat instructeur en charge du dossier.

Le tueur en série Michel Fourniret avait été dénoncé par son épouse Monique Olivier, qui s’était par la suite rétractée. Il avait été condamné  le 28 mai 2008 à la réclusion criminelle à perpétuité par la cour d’assises des Ardennes pour sept meurtres commis entre 1987 et 2001. Il doit de nouveau comparaître devant le tribunal de Versailles en 2018, pour le meurtre de Farida Hamiche en avril 1988.

Monéteau et Saint-Cyr-les-Colons, dans l'Yonne - Radio France
Monéteau et Saint-Cyr-les-Colons, dans l'Yonne © Radio France - Xavier Demagny / Denis Souilla
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu