Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les affaires Fourniret

Michel Fourniret hospitalisé en urgence, son pronostic vital "engagé et non réversible"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Paris, France Bleu Auxerre, France Bleu

Michel Fourniret a été hospitalisé en urgence apprend France Info, confirmant une information du Parisien. Le pronostic vital du tueur en série ardennais est engagé tout comme un protocole d’accompagnement de fin de vie.

Michel Fourniret a été hospitalisé samedi 8 mai, selon le Parisien. Image d'archives.
Michel Fourniret a été hospitalisé samedi 8 mai, selon le Parisien. Image d'archives. © Maxppp - BRUNO ARNOLD/EPA/MaxPPP

Michel Fourniret a été hospitalisé en urgence, apprend ce lundi France Info confirmant une information du Parisien. L'Ogre des Ardennes a été admis, mercredi 28 avril, dans une unité hospitalière sécurisée de l'hôpital de la Salpêtrière à Paris pour des problèmes respiratoires. Son pronostic vital est "engagé et non réversible", selon une source proche du dossier.

État de mort cérébrale

Une autre source précise à France Info que le tueur en série se trouve "dans un état de mort cérébrale", un protocole d’accompagnement de fin de vie a été engagé. Âgé de 79 ans, il avait déjà été hospitalisé en réanimation à Créteil, en novembre dernier, pour des problèmes cardiaques.

Michel Fourniret a été condamné à la perpétuité incompressible en 2008 pour les meurtres de sept jeunes femmes ou adolescentes entre 1987 et 2001, et a avoué en 2018 avoir tué deux autres jeunes femmes dans l’Yonne. Il a été mis en examen en novembre 2019 pour la mort d’Estelle Mouzin, qu’il a avoué avoir tuée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess