Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Michel Fourniret et Monique Olivier dans l'Yonne cette semaine

Le tueur en série Michel Fourniret et son ex-épouse attendus dans l'Yonne jeudi et vendredi pour de nouvelles recherches dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Marie-Angèle Domece et la mort de Joanna Parrish.

Michel Fourniret avait déjà participé à une reconstitution à Monéteau en septembre 2018.
Michel Fourniret avait déjà participé à une reconstitution à Monéteau en septembre 2018. © Maxppp - Jérémie FULLERINGER

Michel Fourniret sera à nouveau dans l'Yonne jeudi et vendredi. Le tueur en série et son ex-épouse Monique Olivier, emprisonnés tous les deux depuis plusieurs années, devraient être transférés dans le département pour les besoins de l'enquête sur la disparition et la mort de Marie-Angèle Domèce en 1988 à Saint-Cyr-Les-Colons et l'assassinat de Joanna Parrish à Monéteau en 1990. 

Déjà deux déplacements dans l'Yonne en 2018

Celui qu'on a appelé "l'ogre des Ardennes" avait déjà été amené dans le département l'an dernier, en septembre 2018, pour des fouilles qui n'avaient rien donné. Monique Olivier était aussi revenue sur les lieux du crime en octobre 2018. C'est la première fois qu'ils seront présents tous les deux. Et cela pourrait tout changer selon Stéphane Bourgoin, spécialiste des tueurs en série et auteur de L'ogre des Ardennes, les derniers secrets. "Michel Fourniret, lorsqu'il a été interrogé, n'a jamais voulu parler le premier. C'est toujours Monique Olivier qui parle la première, donc c'est très important qu'elle soit présente. Cela peut changer les choses car pour elle, il y a peut-être un enjeu personnel. Elle n'a pas écopé d'une perpétuité réelle, donc si elle fait preuve de bonne volonté, cela pourrait peut-être être pris en compte par la justice", explique le journaliste.

Les enquêteurs recherchent toujours le corps de Marie-Angèle Domèce

Les enquêteurs cherchent à inciter le couple à dire enfin où se trouve le corps de Marie-Angèle Domèce. C'est évidemment le souhait le plus cher de sa famille, comme l'explique Maitre Didier Seban, leur avocat : "Peut-être que la confrontation avec les avocats des familles des victimes, peut-être que le rapport de confiance qui s'est noué avec le juge d'instruction (...) permettront d'aider Michel Fourniret à retrouver la mémoire", souligne l'avocat. "Pour la famille, c'est très important de pouvoir donner une sépulture à cette jeune femme. C'est ce que la famille attend".

Selon l'avocat, la présence de Monique Olivier peut aussi avoir un impact : "Ils sont de nouveau dans une forme de dialogue. Ils se parlent, ils échangent, cela pourrait être de nature à élucider plus clairement ce qui s'est passé pour Marie-Angèle Domece", conclut Didier Seban.

Le corps de Joanna Parrish, 20 ans, avait été retrouvé le 17 mai 1990 à Monéteau.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess