Médias – People

Michel Galabru, Héraultais de cœur

Par Pierre-Jean Pluvy, France Bleu Hérault lundi 4 janvier 2016 à 15:46

Michel Galabru et son frère Marc inaugurant La bodega du rire à Mauguio en 2010
Michel Galabru et son frère Marc inaugurant La bodega du rire à Mauguio en 2010 © Maxppp

Michel Galabru, qui est décédé ce lundi à l'âge de 93 ans, était né au Maroc, mais il avait très vite rejoint le département de l'Hérault où il avait passé toute sa jeunesse.

Michel Galabru était né en 1922 au Maroc, mais ses parents se sont installés au Bousquet d'Orb quand il était jeune, avant d'acheter un ancien moulin à Avène. 

Michel Galabru est allé au collège Saint-François Pierre Rouge à Montpellier. De son avis, il n'était pas très bon élève et rêvait d'être footballeur. Il était d'ailleurs un grand supporter du Stade Olympique Montpelliérain.

Finalement c'est vers la comédie qu'il s'oriente. Premier prix du conservatoire national d'art dramatique à Paris, il entre en 1950 à la Comédie Française. Il a tourné 250 films, dont la fameuse série des "Gendarmes de Saint-Tropez" avec Louis de Funès à partir de 1964. En 1977, il a reçu le César du meilleur acteur pour "Le juge et l'assassin". 

Ses derniers mois Michel Galabru était très fatigué, fortement marqué par les récents décès de sa femme et de son frère Marc.  Il s'est éteint dans son sommeil à l'âge de 93 ans ce lundi à Paris.

Galabru bob sa passion pour sacha guitry

En 1999, Michel Galabru se livrait à Grégory Choquené, enregistrement (Catherine Norroy) à Avène (34) pour les Ateliers de Création Radiophonique de Radio France.

L'histoire du moulin familial d'Avène.

Galabru autoportrait d'un funambule Le moulin de mon père

La tante "un peu cabourde" !

Galabru autoportrait d'un funambule Une tante un peu cabourde

Michel Galabru: le cancre de l'enclos Saint-François de Montpellier.

Galabru autoportrait d'un funambule Le cancre de l'Enclos St François

> À lire aussi : tous nos articles sur Michel Galabru