Faits divers – Justice

Migrants : l'Isère n'accueillera plus que 100 migrants de la jungle de Calais au lieu des 250 prévus

Par Julien Morin, France Bleu Isère et France Bleu samedi 22 octobre 2016 à 16:40

Le démantèlement de la "jungle" de Calais débutera lundi 24 octobre au matin.
Le démantèlement de la "jungle" de Calais débutera lundi 24 octobre au matin. © AFP - Philippe Huguen

Le département devait accueillir 250 migrants de la jungle de Calais, ils ne seront finalement que 100. L'annonce vient de la Préfecture de l'Isère qui évoque "les derniers recensements de la lande de Calais". Le démantèlement commencera lundi matin, les premiers réfugiés arriveront le soir-même.

Des chiffres revus à la baisse pour l'ensemble du département mais aussi pour les communes concernées. On annonçait 100 migrants à Saint-Martin d'Hères et 60 à Pont-de-Claix et Saint-Hilaire-du-Rosier, ils seront donc bien moins que ça. Des chiffes qui s'expliquent par le recensement du camp de Calais, finalement moins fourni que selon les estimations.

Les premières arrivées de migrants se feront dès lundi soir

Les premières arrivées devraient se faire lundi dans la soirée, immédiatement après le démantèlement de la jungle de Calais qui débutera le matin-même. Les 100 réfugiés annoncés en Isère arriveront par groupes, puis ils seront pris en charge par l'ensemble des partenaires en charge de leur accueil sur place. Tous devraient être accueillis dans le département d'ici la fin de la semaine.

Une arrivée sous tension

Des migrants de Calais plus ou moins les bienvenus : des manifestations hostiles à leur accueil avaient fleuries à Saint-Hilaire-du-Rosier. Le maire de Saint-Martin d'Hères avait lui réagit sur France Bleu Isère : il estimait que 100 migrants c'était trop pour sa commune.

Partager sur :