Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Migrants : le futur centre d'accueil de Loubeyrat incendié

lundi 24 octobre 2016 à 12:24 Par Juliette Micheneau, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Le bâtiment qui devait accueillir un centre d'accueil et d'orientation des migrants à Loubeyrat a été la cible d'une tentative d'incendie dans la nuit de dimanche à lundi.

Le futur centre d'accueil et d'orientation des migrants incendié à Loubeyrat.
Le futur centre d'accueil et d'orientation des migrants incendié à Loubeyrat. © Radio France - Dominique Manent

Loubeyrat, France

Alors que le démantèlement de la "jungle" de Calais a démarré ce lundi matin, à Loubeyrat, le bâtiment pressenti pour accueillir un centre d'accueil et d'orientation des migrants a été pris pour cible. Dans la nuit du dimanche 23 au lundi 24 octobre, les locaux ont été visés par une tentative d'incendie volontaire. Heureusement, le bâtiment était vide, les pompiers sont intervenus rapidement et le feu a été stoppé dans le hall d'entrée.

Le maire et la Préfecture condamnent

Une enquête est ouverte et la brigade de recherche s'est déjà rendue sur place. Joint au téléphone, le maire de Loubeyrat a dénoncé un acte "non seulement dangereux mais dégueulasse et immonde. Ça ne fait que conforter notre motivation à remplir notre devoir de solidarité." L'élu précise par ailleurs qu'il a reçu appels et e-mails de soutien d'habitants de Loubeyrat qui veulent aider. Des dons de vêtements commencent déjà à arriver.

La Préfecture du Puy-de-Dôme a elle aussi réagi dans un communiqué : "L’État condamne fermement cet acte, qui en plus d’être criminel et dangereux, bafoue les valeurs républicaines de la France, où offrir l’asile aux personnes fuyant les guerres et les persécutions est un devoir auquel on ne saurait se soustraire."

Loubeyrat doit accueillir une trentaine de migrants déplacés de Calais. On ne connaît pas encore la date exacte de leur arrivée dans ce bâtiment, propriété de l'association inter-congrégations Notre-Dame-du-Port.