Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Migrants : une filière européenne de traversées de la Manche démantelée

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

France, Belgique, Allemagne, Royaume-Uni et Pays-Bas…une vaste opération de lutte contre les réseaux de passeurs, par voie maritime, a permis d’arrêter 12 personnes, en Europe, depuis le début de la semaine. Eurojust, l’instance de coopération judiciaire européenne a dirigé cette opération.

Un réseau de passeurs, ayant multiplié les traversées clandestines de la Manche, ces derniers mois, depuis la Côte d'Opale, a été démantelé, partout en Europe.
Un réseau de passeurs, ayant multiplié les traversées clandestines de la Manche, ces derniers mois, depuis la Côte d'Opale, a été démantelé, partout en Europe. © Radio France - Matthieu Darriet

Dix petits bateaux, des moteurs, plus de 150 gilets de sauvetages, des véhicules et plus de 48.000 euros en espèces ont été saisis par les policiers et révèlent l’organisation de cette filière mis au jour suite à des arrestations partout en Europe. 

Sept personnes ont ainsi été interpellées en France, et sont en garde à vue, notamment grâce à la Brigade mobile de recherche (BMR) de la Police aux frontières, à Coquelles, près de Calais. Cette brigade d'enquêteurs travaille depuis six mois sur ce qu’on peut considérer comme "une belle affaire", en bonne coopération avec les Britanniques, puisque, cette fois, le banquier du réseau a pu être arrêté.

17 filières déjà démantelées

Cette organisation, composée essentiellement de ressortissants iraniens, aurait monté plusieurs dizaines de traversées, au prix de 3.000 euros par personne. Elle aurait ainsi accumulé d’énormes profits, selon Eurojust, l’instance de coopération judiciaire européenne qui a dirigé cette opération à travers la France, la Belgique, l'Allemagne, le Royaume-Uni et les Pays-bas. 

L’année dernière, 26 filières d’immigration permettant de traverser la Manche avaient été démantelées dans la région, 17 filières déjà, cette année, dont 7 pas voie maritime. 

Selon un comptage de nos confrères de la BBC, près de 1.900 migrants ont réussi à traverser la Manche sur ce mois de septembre, soit plus que sur toute l’année dernière.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess