Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Opération Barkhane : treize militaires français morts au Mali

Militaires morts au Mali : plusieurs centaines de personnes leur rendent hommage à Pau

-
Par , , France Bleu Béarn, France Bleu

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées ce mardi soir à Pau, devant l'Hôtel de Ville, en hommage aux militaires morts au Mali ce lundi soir. Parmi les 13 hommes décédés, sept appartenaient au 5e Régiment d'Hélicoptères de Combat à Pau.

Plusieurs centaines de personnes rassemblées devant la mairie de Pau.
Plusieurs centaines de personnes rassemblées devant la mairie de Pau. - Ville de Pau

Pau, France

Au moins trois cents personnes se sont rassemblées devant l'Hôtel de Ville à Pau, à l'appel de François Bayrou, après la mort, ce lundi soir, de treize soldats de la force Barkhane dans une collision accidentelle entre deux hélicoptères (un hélicoptère de combat Tigre et un hélicoptère de manœuvre et d'assaut Cougar). Le maire de la ville béarnaise a égrené lu les noms des sept militaires du 5e régiment d'hélicoptères de combat de Pau décédés, la foule répondant "morts pour la France" : 

• Le capitaine Nicolas Mégard

• Le capitaine Benjamin Gireud

• Le capitaine Clément Frisonroche

• Le lieutenant Alex Morisse

• Le lieutenant Pierre Bockel

• L'adjudant-chef Julien Carette

• Le brigadier-chef Romain Salles de Saint Paul

Jeanne, une Paloise de 82 ans, est très émue.

Les Palois nombreux au rendez-vous pour rendre hommage.

Un hommage aux Invalides 

Un hommage sera rendu par Emmanuel Macron aux Invalides à ces militaires décédés, a annoncé ce mardi la ministre de la Défense. Une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances exactes de la mort de ces hommes. 

Les six officiers, six sous-officiers, et un caporal-chef, tombés en opération sont originaires de Pau, Gap, Varces et Saint-Christol, indiquait le ministère des Armées dans un communiqué ce mardi. Sept soldats venaient du 5e régiment d'hélicoptères de combat de Pau, quatre militaires appartenaient au 4e régiment de chasseurs de Gap, un soldat venait du 93e régiment d'artillerie de montagne de Varces (Isère) et un militaire appartenait au 2e régiment étranger de génie de Saint-Christol (Vaucluse).

En février 2018, cinq militaires sont morts dans le crash accidentel de deux hélicoptères dans le Var. Deux d'entre eux faisaient partie du 4e Régiment d'Hélicoptères des Forces spéciales de Pau. Ils s'appelaient Quentin Gibert et Sébastien Grève. En 2014, l'adjudant Samir Bajja est tué au Burkina Faso alors qu’il effectuait un vol nocturne d’entraînement. Lui aussi faisait partie du 4e Régiment d’Hélicoptères des Forces spéciales. En 2013, c'est le chef de bataillon Damien Boiteux qui meurt lors de la première phase de l'opération Serval au Mali, blessé alors qu'il était aux commandes de son hélicoptère.

13 soldats français tués dans la collision de deux hélicoptères - Visactu
13 soldats français tués dans la collision de deux hélicoptères © Visactu -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu