Faits divers – Justice

Marché de Noël de Strasbourg : "le dispositif de sécurité n'a pas à être renforcé", selon le ministre de l'Intérieur

Par Céline Rousseau et Olivier Vogel, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass mardi 20 décembre 2016 à 12:08

Bruno Le Roux, le ministre de l'Intérieur au marché de Noël de Strasbourg ce mardi matin
Bruno Le Roux, le ministre de l'Intérieur au marché de Noël de Strasbourg ce mardi matin © Radio France - Olivier Vogel

Au lendemain de l'attaque à Berlin, le ministre de l'Intérieur s'est rendu ce mardi au marché de Noël de Strasbourg. Bruno Le Roux exhorte les Français à continuer de s'amuser. Il n'y aura pas de mesures de sécurité supplémentaires. Tout est déjà en place, selon le ministre.

Au lendemain de l'attentat contre un marché de Noël à Berlin, le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux était en visite ce mardi matin au marché de Noël de Strasbourg.Lundi soir dans un communiqué, il annonçait "le renforcement des mesures de sécurité sur les marchés de Noël en France." Ce mardi matin, le discours a changé : "La question n'est pas de faire plus, les mesures ont été définies en novembre, les moyens ont déjà été déployés", a affirmé le ministre.

Le dispositif n'a pas à être renforcé" - Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur à Strasbourg

"A Strasbourg, la concertation s'est passé avec un très haut niveau de confiance, d'anticipation, de préparation. Le dispositif n'a pas à être renforcé aujourd'hui. Les moyens doivent être adaptés au jour le jour, tout a été prévu".

Comme Roland Ries, le maire, l'a confirmé sur France Bleu Alsace, le marché de Noël de Strasbourg se tiendra bien jusqu'au 24 décembre. "Les commerçants doivent pouvoir vendre, les touristes doivent pouvoir venir, nos concitoyens doivent s'amuser, ce que je leur demande de faire en cette fin d'année", a commenté Bruno Le Roux. "Je veux faire passer un message de confiance et de prudence".

LIRE AUSSI : Attaque à Berlin : mesures de sécurités renforcées sur le marché de Noël de Strasbourg

En décembre 2000, la police allemande avait démantelé à Francfort un groupe de dix islamistes radicaux qui préparaient un attentat contre le marché de Noël ou la cathédrale de Strasbourg.