Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mis en examen dans l'affaire du chauffeur bayonnais, un SDF palois à nouveau devant la justice

Un sans-abri palois comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel de Bayonne pour "vol" et "rébellion". Il venait de purger une peine de quatre mois de prison. L'homme de 34 ans est également mis en examen dans l'affaire du meurtre du chauffeur de bus Philippe Monguillot, l'été dernier.

Tribunal de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques)
Tribunal de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) © Radio France - Stéphane Garcia

Un homme bien connu de la justice, comparaissait ce lundi 22 février devant le tribunal judiciaire de Bayonne. Ce sans-abri palois est poursuivi pour "vol" et "rébellion". Le prévenu âgé de 34 ans n'a connu que quelques jours de liberté ces huit derniers mois. 

Mis en examen dans l'affaire du meurtre du chauffeur de bus de Bayonne 

En juillet dernier, l'individu est mis en examen "pour non-assistance à personne en danger", dans l'affaire Philippe Monguillot, ce chauffeur de bus tué en service à Bayonne. Il lui est reproché de ne pas avoir porté secours au conducteur qui venait d'être violemment passé à tabac par deux de ses amis. Il a été remis en liberté au début du mois de novembre. 

Condamné pour violence 

Mais, il a été réincarcéré, quelques jours plus tard seulement. Après avoir été condamné pour avoir frappé une jeune femme. La victime avait décidé de ne plus le loger gracieusement chez elle, à Bayonne. 

Libéré à la mi-janvier, ce SDF fait à nouveau parler de lui, jeudi dernier : il a insulté les policiers qui venaient l'interpeller après un vol du blouson, de la carte bleue et le porte-feuille d'un livreur, rue d'Espagne à Bayonne.

Il sera finalement jugé le 1er avril prochain. Une expertise psychiatrique a été ordonnée par les juges pour savoir s'il était responsable de ses actes au moment des faits. En attendant la nouvelle audience, il retourne derrière les barreaux. 

Dans l'affaire Monguillot, une deuxième personne est mise en examen pour "non-assistance à personne en danger". Elle a été remise en liberté à l'automne dernier. Les deux principaux suspects poursuivis pour, quant à eux, pour "homicide volontaires" sont toujours en détention provisoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess