Faits divers – Justice

Mis en examen à Paris, le djihadiste présumé retourne en Drôme

Par Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche vendredi 17 avril 2015 à 19:31

Le palais de Justice de Paris (illustration)
Le palais de Justice de Paris (illustration) © MaxPPP

Cet habitant de Romans-sur-Isère est resté en garde à vue quatre jours jusqu'à dimanche dernier. Il est laissé en liberté et placé sous contrôle judiciaire. Mais en attendant, l'enquête confiée à un juge anti-terroriste parisien se poursuit.

Cet habitant de Romans dans la Drôme de presque 40 ans a été mis en examen pour association de malfaiteurs en vue de préparer un acte terroriste . Comme la loi le permet dans ce genre d'affaire, il est resté en garde à vue pendant quatre jours.

Mais en attendant la poursuite de l'enquête, il est laissé en liberté et placé sous contrôle judiciaire. C'est à dire qu'il va devoir pointer une fois par semaine dans un commissariat de la Drôme , proche de son lieu de résidence.

Un recruteur pour le Djihad ?

C'est un juge anti-terroriste qui avait décidé de lancer cette opération à Romans, il y a une dizaine de jours , pour mettre un coup d'arrêt à ses activités dans les milieux islamistes. Cet habitant de la Drôme serait considéré comme un recruteur, ceux qui réussissent à convaincre des jeunes à partir s'engager dans le Djihad.  Sur Internet ? sur les réseaux sociaux ? Les méthodes de ce Romanais ne sont toujours pas précisées et c'est toute la pertinence de cette enquête qui est désormais pilotée par le juge anti-terroriste de Paris. C'est d'ailleurs là, ces derniers jours que l'homme avait été transféré et interrogé. 

A LIRE AUSSI : Grosse opération de police à Romans-sur-Isère au lever du jour