Faits divers – Justice

Mitterrand, des JO d’Albertville au plateau des Glières... Souvenirs

Par Anabelle Gallotti, France Bleu Pays de Savoie vendredi 8 janvier 2016 à 4:00

François Mitterrand, avec la petite Séverine, entouré de JC Killy et M Barnier
François Mitterrand, avec la petite Séverine, entouré de JC Killy et M Barnier - Maxppp

François Mitterrand est mort il y a tout juste vingt ans, le 8 janvier 1996. En Savoie et Haute-Savoie, certains se souviennent avec émotion de l’homme au chapeau. C'est le cas de Séverine Du Peloux, la petite fille qui lui donne la main pendant la cérémonie d'ouverture des JO d'Albertville.

L'homme au chapeau, à l'éternelle écharpe rouge, parfois surnommé "Tonton" fut président de 1981 à 1995. Il est le premier président socialiste de la Ve république. François Mitterrand est l'homme qui a fait voter l'abolition de la peine de mort en 1981. Celui qui nomme pour la première fois, une femme Édith Cresson, au poste de Premier ministre. François Mitterrand c'est aussi le président des secrets et des révélations tardives, sur sa fille cachée et son mauvais état de santé.

infographie - Aucun(e)
infographie - Idé

 

La petite fille qui a donné la main à François Mitterrand

Elle a 11 ans le 18 février 1992, le jour du lancement des Jeux Olympiques d’Albertville. Elle donne la main au Président de la République pendant qu’il fait le tour de la Halle Olympique pour saluer la foule et les délégations. C’est cette fillette qui va chanter La Marseillaise a capella, devant des millions de spectateurs. Séverine Du Peloux, vit aujourd’hui à Annecy. Elle se souvient parfaitement de ce jour particulier.

 

"J'étais très intimidée, c'est une personne très emblématique et charismatique"

Témoignage de Séverine Du Peloux

"Mon tonton à moi, c’est une image toute simple au pied de la face de Belvarde"

Franck Piccard, le multi-médaillé olympique a rencontré François Mitterrand. En fait, le skieur des Saisies s'était vu remettre par le Président de la République la légion d'honneur à Val-d'Isère en 1989. Il garde le souvenir d'une rencontre simple, loin de la stature solennelle d'homme d'Etat qui lui collait à la peau.

"On était heureux d'être là, je le vois me sourire quand il m'a remis la légion d'honneur, devant toute ma famille. Un beau moment. Un très beau moment"

Témoignage Franck Piccard

 

François Mitterrand sur le Plateau des Glières, le 10 avril 1994

Le Président, à Morette,  est venu célébrer le 50e anniversaire des combats des Glières. C'est le président de l’association des Glieres qui l’accueille, le sénateur Jacques Golliet de Thônes. Le rapprochement entre ces élus de droite et ce président de gauche on le doit à Michel Charasse, ami du président Mitterrand et de Bernard Pelarin sénateur lui aussi, et président du conseil général de Haute-Savoie. Tout se passe bien jusqu’au discours à Morette : panne de micro. Jacques Golliet avait pourtant demandé deux micros au cas ou l’un tombait en panne.

témoignage

 

Pour les nostalgiques, cette vidéo du spectacle de la parade de Découflé lors de la cérémonie d’ouverture