Faits divers – Justice

Mobilisation contre les incivilités dans et au pied des HLM de Vedène

Par Aurélie Lagain et Jean-Michel Le Ray, France Bleu Vaucluse mercredi 13 janvier 2016 à 11:39

Gendarmes au pied des HLM (illustration)
Gendarmes au pied des HLM (illustration) © Maxppp

Après Sorgues et Le Pontet, Vedène accentue via une convention, la sécurité dans et au pied des HLM.

Les quatre principaux bailleurs de Vaucluse ont signé une convention de coopération pour la prévention de la délinquance dans les HLM (habitations à loyer modéré). Grand Delta Habitat, Mistral Habitat , l'Office Public de l'habitat d'Avignon ainsi qu'Erilia ont signé cette convention avec la préfecture, le parquet, la gendarmerie et le maire de Vedène.

 Vedène est en Zone de Sécurité Prioritaire et cette convention est un des dispositifs associé a cette prévention au pied et dans les immeubles gérés par les bailleurs sociaux.

"Que la peur du gendarme soit le commencement de la sagesse".

Les bailleurs auront désormais un correspondant direct au sein des services de l'état, de la justice et de la gendarmerie afin d'agir plus directement. Les gendarmes vont par exemple intensifier leur présence.

Reportage de Jean-Michel Le Ray

"L'important pour nous, c'est la qualité de vie nos locataires et il y a sans arrêt des incivilités", relève Dominique Taddéi, président de Grand Delta Habitat. "Le problème dans les cages d'escaliers, autour de l'immeuble, ce sont des agressions, des trafics de drogue. Et nos salariés sont en première ligne, c'est très dur. Nous voulons de l'action, que la peur du gendarme soit le commencement de la sagesse."

Eric Tissot, directeur d'Erilia, bailleur social

"Autorisation permanente pour pénétrer dans les parties communes".

Parmi les mesures, "l'autorisation permanente aux forces de l'ordre pour pénétrer dans les parties communes des immeubles locatifs", précise le colonel Yvan Carbonnelle, commandant du groupement de gendarmerie de Vaucluse.

Sorgues et le Pontet sont déjà concernées par cette convention.