Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Mobilisation des lycéens : deux policiers blessés à Mulhouse, une trentaine de personnes interpellées

vendredi 7 décembre 2018 à 8:57 - Mis à jour le vendredi 7 décembre 2018 à 12:20 Par Aude Raso et Patrick Genthon, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Après les incidents de jeudi, de nouvelles échauffourées ont éclaté vendredi matin à Mulhouse. Plusieurs centaines de lycéens ont rejoint le centre-ville. Un policier a été grièvement blessé. il y a eu 33 interpellations dans le Haut-Rhin. D'autres incidents ont eu lieu dans le Bas-Rhin.

Manifestation de lycéens vendredi 7 décembre à Mulhouse
Manifestation de lycéens vendredi 7 décembre à Mulhouse © Radio France - Patrick Genthon

Mulhouse, France

Un policier a été grièvement blessé à Mulhouse vendredi matin lors d'une manifestation de lycéens dans le centre ville. Le policier a été renversé par une mini-moto, dont le conducteur, mineur a été interpellé. Il roulait cagoulé et sans casque. Le policier a été blessé aux jambes et au bassin et transporté à l'hôpital. Selon nos informations, le policier a pu sortir de l'hôpital en début d'après-midi. Un autre policier a été légèrement blessé.

La vidéo de l'agression circule sur les réseaux sociaux, attention, les images sont violentes :

Un policier a été grièvement blessé à Mulhouse. - Radio France
Un policier a été grièvement blessé à Mulhouse. © Radio France - Patrick Genthon

Auparavant, environ 500 jeunes sont partis du lycée Albert-Schweitzer à Mulhouse vers 8h, vendredi 7 décembre, pour se diriger vers le centre-ville. Ils étaient 200 à affronter les forces de l'ordre, près du centre commercial Porte-Jeune, qui n'a pas ouvert ses portes. 

Rejoints par des jeunes des lycées Charles-Stoessel et Montaigne, les lycéens ont fait usage de fumigènes et de fusées éclairantes, avant de se disperser dans les rues voisines. Les CRS ont fait usage de gaz lacrymogènes. Les affrontements ont continué toute la matinée. Le marché de Noël a été fermé quelques heures, ainsi que plusieurs commerces. 

Vingt-neuf personnes interpellées à Mulhouse

Au total, 29 personnes ont été interpellées à Mulhouse et 33 sur l'ensemble du département du Haut-Rhin, selon un dernier bilan de la préfecture .  "La situation est contenue" selon le préfet du Haut-Rhin Laurent Touvet qui a tenu un point presse à midi. "Il subsiste des casseurs dans le centre ville de Mulhouse." Dix personnes ont été blessées dont deux policiers a précisé le préfet. 

Le préfet du Haut-Rhin a précisé que la marche pour le climat prévue samedi à Mulhouse est reportée. "Je salue le sens des responsabilités des organisateurs".

A Colmar, une délégation de lycéens a été reçue en préfecture par le directeur de cabinet du préfet.

Dans le Haut-Rhin, des affrontements ont eu lieu à Illzach et Guebwiller avec des jets d'acide sur les forces de l'ordre. A Saint-Louis, des mortiers d'artifice ont été découverts.

Huit interpellations dans le Bas-Rhin, six blessés

Plusieurs autres lycées sont touchés par ce mouvement en Alsace. Le lycée Emile Mathis à Schiltigheim, Schuman à Haguenau, Louis Marchal à Molsheim et Kléber à Strasbourg. Huit personnes ont été interpellées et placées en garde à vue à Strasbourg et Haguenau, principalement pour des faits de violences sur agents de la force publique ou jets de projectiles. Six blessés ont été recensés selon la préfecture du Bas-Rhin, dont trois policiers. 

Appel au calme

La présidente du conseil départemental du Haut-Rhin, Brigitte Klinkert et la rectrice de l'académie de Strasbourg lancent un appel au calme. Avec l'ensemble des proviseurs, Sophie Béjean appelle "au calme, à la prudence et à la vigilance de tous".

Jeudi, plusieurs centaines de lycéens se sont déjà mobilisés à Mulhouse. Trois personnes avaient été interpellées.

Manifestation de lycéens au centre-ville de Mulhouse vendredi 7 décembre - Radio France
Manifestation de lycéens au centre-ville de Mulhouse vendredi 7 décembre © Radio France - Patrick Genthon