Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : moins de véhicules, mais plus d'excès de vitesse sur les routes de Savoie

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Une quarantaine de grands excès de vitesse, avec rétention du permis de conduire, ont été enregistrés en Savoie depuis le début du confinement. Un chiffre "pas si extraordinaire", sauf qu'il y a eu sur cette période seulement 20% du trafic habituel.

Illustration
Illustration © Radio France - Nathalie de Keyzer

Le problème n'est pas le nombre de grands excès de vitesse constatés, mais bien la proportion qu'il représente par rapport au faible trafic sur les routes et autoroutes savoyardes depuis le début du confinement. Plus de quarante permis de conduire ont été retenus depuis le 17 mars dans le département à cause de grands excès de vitesse, soit à plus de 50 km/h que la limite autorisée. Mais sur la période, les comptages indiquent jusqu'à la semaine dernière une baisse d'environ 80% du flux de véhicules sur les routes. "Plus de quarante permis retenus, ce n'est pas si extraordinaire par rapport aux chiffres habituels, mais comme il y a peu de circulation..." constate le capitaine Fantin, commandant en second de l'EDSR 73, l'Escadron départemental de la sécurité routière.

"On a eu un motard du côté des Marches à 140 km/h sur une route limitée à 80", ou encore "la semaine dernière, sur l'autoroute A 41, d'Annecy à Chambéry, une voiture prise à 194 km/h" cite le capitaine Fantin. Et dans les deux cas, un motard et un automobiliste qui expliquent ne pas s'être rendus compte de leur vitesse, compte tenu des routes désertes. Plus généralement, _"on a une augmentation de la vitesse moyenne_, c'est très clair" reprend le capitaine Fantin, "c'est le ressenti des patrouilles sur le terrain". La priorité est mise sur le respect des mesures du confinement, les gendarmes ne vont pas multiplier des contrôles sur les routes, mais le capitaine souligne que les grands excès de vitesse sont des faits graves : "Lors des contrôles qu'on fait, on axe sur le civisme, la solidarité, et on rappelle que ce n'est pas la peine d'aller saturer les urgences à cause d'accidents". Et ils appellent aussi à la vigilance, après avoir constaté comme beaucoup d'automobilistes l'augmentation du nombre d'animaux en train de divaguer sur les routes depuis le début du confinement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu