Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mons-en-Barœul :un homme soupçonné d'avoir poignardé sa mère avant de se défenestrer

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Nord

Une octogénaire a été retrouvée morte poignardée ce vendredi matin à Mons-en-Barœul, près de Lille. Les pompiers ont d'abord découvert, en bas de l'immeuble, un homme défenestré, blessé. Dans son appartement se trouvait le corps de sa mère. Une enquête pour homicide volontaire est ouverte.

Les secours sont intervenus ce vendredi matin à Mons-en-Baroeul, pour un homme défenestré. Ils ont ensuite découvert le corps d'une octogénaire poignardée.
Les secours sont intervenus ce vendredi matin à Mons-en-Baroeul, pour un homme défenestré. Ils ont ensuite découvert le corps d'une octogénaire poignardée. © Radio France - Alain Ginestet

Dans un premier temps, ce sont les pompiers qui interviennent, au pied d'un immeuble de Mons-en-Barœul, dans la métropole lilloise, dans le quartier du Nouveau-Monde. Un homme s'est défenestré du troisième étage, il est grièvement blessé. Les secours montent alors dans l'appartement, et découvrent le corps sans vie d'une femme de 81 ans, "un couteau planté dans la poitrine" selon le parquet de Lille.

Soupçonné d'avoir tué sa mère

Toujours selon le parquet, la victime est la mère de l'homme défenestré, qui serait donc soupçonné de l'avoir tuée avant de se jeter par la fenêtre. Une enquête pour homicide volontaire est ouverte. Le fils est hospitalisé, et ne peut pas être entendu par les enquêteurs pour le moment.

D'après nos informations, l'homme est suivi pour des troubles psychiatriques. Il est sous curatelle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu