Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mont-Blanc : toujours aucune nouvelle d’un alpiniste taïwanais

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Le jeune homme âgé de 25 ans a été vu pour la dernière fois samedi dernier sur la face nord du Mont-Blanc du Tacul. Malgré les recherches entamées par le PGHM de Chamonix, il reste introuvable. La gendarmerie a lancé un appel à témoin.

Le jeune alpiniste taïwanais n'a plus été vu depuis samedi dernier alors qu'il effectuait l'ascension du Mont-Blanc.
Le jeune alpiniste taïwanais n'a plus été vu depuis samedi dernier alors qu'il effectuait l'ascension du Mont-Blanc. - Photo transmise par le PGHM de Chamonix

Cela fait maintenant plus de six jours que le jeune alpiniste taïwanais n’a plus donné signe de vie. Selon le peloton de gendarmerie de haute montagne de Chamonix, cet homme de 25 ans a passé la nuit de vendredi à samedi dernier au refuge des Cosmiques à plus de 3 600 mètres d’altitude. Il aurait ensuite été aperçu sur la face nord du Tacul, la voie normale vers le sommet du toit de l’Europe.

C’est le consulat de Taïwan à Genève qui, mardi soir, a alerté le PGHM. Les recherches menées mercredi et ce jeudi n’ont rien donné. Le jeune homme, salarié du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire), aurait rejoint Chamonix en bus. Il mesure 1m70 et est de corpulence fine (60 kg). Il serait vêtu d’un blouson vert gris de type Gore-Tex. Il porterait également un sac à dos vert et une sacoche pour appareil photo.

Les gendarmes du PGHM de Chamonix ont lancé un appel à témoins. Si vous avez des informations, téléphonez au 04.50.53.16.89.

→ À lire aussi :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess