Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Mont-de-Marsan : une nouvelle banderole en hommage à Johanna Blanes

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

La compagne de Johanna Blanes, Sandrine, a accroché ce jeudi matin une nouvelle banderole devant l'entrée du tunnel. La première a été incendiée le 8 octobre dernier. Johanna, 24 ans, avait été retrouvée morte dans un tunnel piéton entre Mont-de-Marsan et Saint-Pierre-du-Mont le dimanche 7 juillet.

Après l'incendie de la banderole en hommage à Johanna Blanes, sa compagne en a accroché une nouvelle.
Après l'incendie de la banderole en hommage à Johanna Blanes, sa compagne en a accroché une nouvelle. © Radio France - Justine Hagard

Mont-de-Marsan, France

Devant l'entrée du tunnel, toujours fermé, la grille était presque nue ce jeudi matin, avant l'arrivée de Sandrine, l'ex-compagne de Johanna Blanes. Juste une feuille A4, quelques fleurs et une petite guirlande accrochées sur le grillage. Pourtant, lors de la marche blanche organisée par les amies de Johanna un mois après son meurtre, un grande banderole avait été accrochée à cette même grille. Mais le 8 octobre dernier, la banderole est incendiée. Un choc pour ses proches, qui ne comprennent pas la raison d'un tel geste. 

Après l'incendie de la banderole en hommage à Johanna Blanes, le grille est presque nue. - Radio France
Après l'incendie de la banderole en hommage à Johanna Blanes, le grille est presque nue. © Radio France - Justine Hagard

Pour remédier à cette situation, Sandrine a fait le déplacement depuis Dax pour accrocher une nouvelle banderole. Dessus, elle a écrit "Au revoir ma femme, je ne t'oublierai jamais", en hommage à celle qui partageait sa vie depuis quelques semaines au moment du drame.

"On n'a pas envie de l'oublier"

"Je suis venue remettre cette banderole pour éviter que l'on oublie que ma compagne a été assassinée là, dans ce tunnel, pour dire qu'on pense à elle, qu'on l'aime. On n'a pas envie de l'oublier", raconte Sandrine, émue.

Sandrine est venue avec une amie accrocher une nouvelle banderole. - Radio France
Sandrine est venue avec une amie accrocher une nouvelle banderole. © Radio France - Justine Hagard

La jeune femme a très mal vécu l'incendie de la première banderole. "Celui ou celle qui a fait ça n'a aucun respect envers Johanna", explique-t-elle, en colère. Avant d'ajouter : "Je suis encore sous le choc. Je ne m'en suis toujours pas remise, les amis de Johanna non plus. C'est très difficile."

"Pour moi, ça n'a aucun sens"

Mais au-delà de la colère, c'est surtout l'incompréhension : "Pour moi, ça n'a aucun sens de brûler la banderole, précise la jeune femme. Johanna était très bien estimée ici, à Mont-de-Marsan." Sandrine reste persuadée que l'incendie était volontaire, "probablement quelqu'un qui n'aimait pas Johanna".

Son ex-compagne pense souvent au fils de Johanna, Timéo. C'est pour cela qu'elle a inscrit, sur la banderole : "À ma maman que j'aime, tu me manques". "Elle avait quand même un fils de dix-neuf mois, rapporte-t-elle. Pour le moment, il ne demande pas sa mère, mais un jour ou l'autre, il faudra bien qu'on lui explique comment ça s'est passé, même si on ne saura jamais le pourquoi."

Le tunnel piéton entre Mont-de-Marsan et Saint-Pierre-du-Mont reste fermé.

La nouvelle banderole en hommage à Johanna Blanes. - Radio France
La nouvelle banderole en hommage à Johanna Blanes. © Radio France - Justine Hagard
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu