Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Mont de Marsan : un glissement de terrains menace des maisons dans le quartier de la plaine des sports

-
Par , France Bleu Gascogne

Le maire de Mont de Marsan a pris un arrêté de péril imminent ce samedi soir pour empêcher l'accès à deux maisons situées près de la plaine des sports. Une partie du terrain s'est affaissée juste au niveau de la terrasse de ces maisons pour une raison encore inconnue.

Le maire de Mont-de-Marsan, Charles Dayot, a pris un arrêté de péril imminent pour faire évacuer les occupants des maisons menacées
Le maire de Mont-de-Marsan, Charles Dayot, a pris un arrêté de péril imminent pour faire évacuer les occupants des maisons menacées - Mairie de Mont-de-Marsan

Mont-de-Marsan, France

Deux maisons situées chemin des sports à Mont-de-Marsan ont dû être évacuées par précaution ce samedi. Un glissement de terrains s'est en effet produit au pied de ces logements, juste au niveau des terrasses, pour une raison encore inconnue. 

La terre était visiblement gorgée d'eau avec les pluies de ces derniers jours sur cette parcelle en bord de la rivière le Midou.

Après s'être rendu sur place ce samedi après-midi, le maire de Mont de Marsan, Charles Dayot, a pris un arrêté de péril imminent pour empêcher l'accès à ces deux maisons, près de la plaine des sports. 

Ce glissement de terrains n'a pas fait de blessé mais les occupants de ces deux habitations ont dû être provisoirement relogés par des proches. 

Le maire de Mont de Marsan interdit donc l'accès à ces habitations pour des raisons de sécurité. Charles Dayot attend désormais un diagnostic précis sur ce qui s'est passé et sans être sur que ces logements ne présentent aucun danger désormais.

Un périmètre de sécurité a été mis en place pour empêcher l'accès à ces maisons. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu