Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Mont-de-Marsan : un homme condamné à 4 ans de prison pour incendie volontaire

-
Par , , France Bleu Gascogne

Un homme de 21 ans, de nationalité irakienne, a été condamné à 4 ans de prison ferme ce vendredi par le tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan. En août dernier, il avait mis le feu à une voiture. L'incendie s'était propagé à deux immeubles.

La voiture avait été incendiée en face du parvis de la mairie, à Mont-de-Marsan
La voiture avait été incendiée en face du parvis de la mairie, à Mont-de-Marsan © Radio France - Valérie Mosnier

Mont-de-Marsan, France

L'incendie, le 29 août dernier, avait détruit une voiture et endommagé deux immeubles dans le centre-ville de Mont-de-Marsan, en face du parvis de la mairie. L'homme suspecté d'avoir mis le feu, de nationalité irakienne, a été jugé ce vendredi par le tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan. Il a été condamné à 4 ans de prison ferme et à une interdiction définitive du territoire français. 

Ce jeune homme de 21 ans, qui s'était rendu de lui-même à la police quelques minutes après les faits, a expliqué aux enquêteurs avoir agi par vengeance. Il visait un éducateur du pôle de protection de l'enfance du Conseil départemental des Landes, qu'il jugeait responsable de tous ses problèmes. 

Avant l'incendie, ce père de famille irakien avait en effet reçu l'interdiction de rendre visite à sa compagne et à ses deux enfants, à la suite de violences conjugales. Le jeune irakien a du mal à vivre cette situation. Mi-juillet, il va jusqu'à enlever l'un de ses enfants en pleine rue, sous les yeux de son ex-compagne. 

Des dégâts très importants

Quelques semaines plus tard, le 29 août, il met le feu à la voiture de l'éducateur du Conseil départemental. Mais les flammes ne se limitent pas au véhicule. Une conduite de gaz explose, et l'incendie se propage à deux immeubles attenant, détruisant entièrement l'atelier d'un cordonnier. Le commerce n'a pas pu rouvrir à ce jour et une cagnotte en ligne a été ouverte pour venir en aide au gérant. 

Quant à l'auteur des faits, ce n'était pas, ce vendredi, son premier passage devant la justice. Mardi, dans deux autres affaires, il a déjà été condamné à 6 mois de prison avec sursis, pour violences conjugales et soustraction de mineurs, et à un an de prison ferme pour avoir, en avril dernier, agressé une jeune femme dans la rue à Mont-de-Marsan, procédant à des attouchements et volant son sac à main. Placé en détention depuis l'incendie, cet Irakien va donc rester en prison. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu