Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Mont-de-Marsan : un internaute piège un prédateur sexuel présumé

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

Un internaute s'est fait passer pour une collégienne de 12 ans sur les réseaux sociaux et a piégé un homme de 48 ans, en lui donnant rendez-vous dans un parc de Mont-de-Marsan. La vidéo vient d'être publiée sur YouTube. Le parquet de Mont-de-Marsan ouvre une enquête.

Des citoyens ont décidé de piéger des pervers sexuels qui agissent sur les réseaux sociaux
Des citoyens ont décidé de piéger des pervers sexuels qui agissent sur les réseaux sociaux © Maxppp - Pierre DESTRADE

Un internaute montois, sous le pseudonyme de Vins Himself, vient de publier une vidéo dans laquelle il piège un prédateur sexuel présumé, à Mont-de-Marsan. Il explique vouloir "ouvrir les yeux aux jeunes et aux parents face au danger des réseaux sociaux". 

Dans sa vidéo (à visionner en bas de l'article), Vins Himself, explique avoir créé fin janvier sur Facebook un faux profil d'une collégienne de 12 ans, en classe de 5e. En quelques jours, le profil a reçu des centaines de demandes d'amis, dont certains sont clairement des prédateurs sexuels. Vins Himself repère, dans les échanges, un habitant des Landes, âgé de 48 ans, faisant des avances : il propose à la jeune fille de lui apprendre à sa masturber et envoie une photo de son sexe. 

Extrait de la conversation, publiée par Vins Himself - Aucun(e)
Extrait de la conversation, publiée par Vins Himself - Capture d'écran vidéo

Rapidement, un rendez-vous est fixé au parc Jean-Rameau à Mont-de-Marsan. La rencontre a lieu le mardi 11 février : alors que le prédateur sexuel présumé s'attend à rencontrer la jeune fille de 12 ans, c'est Vins Himself qui se présente : "La petite de 12 ans, c'est moi, je chasse les pédophiles. Tu es un pervers pédophile.

Après cet échange, Vins Himself a laissé repartir l'homme tout en lui expliquant qu'il allait signaler son cas à la police, ce qu'il compte faire ce jeudi. 

Contacté, le parquet de Mont-de-Marsan annonce avoir ouvert un enquête après avoir visionné cette vidéo. 

Le code pénal prévoit une peine pouvant aller jusqu'à  2 ans de prison et 30 000 euros d'amende pour un adulte faisant sur internet des propositions sexuelles à un mineur de moins de 15 ans ou une personne se présentant comme telle. Cette peine peut être portée à 5 ans de prison et 75 000 euros d'amende lorsque les propositions sont suivies d'une rencontre (article 227-22-1 du code pénal).

La Team Moore dément avoir un lien avec cette vidéo 

La vidéo et le procédé font penser aux pratiques de la Team Moore, un mouvement de citoyens qui repère des prédateurs sexuels sur internet dans le but de les piéger et de les dénoncer. Vins Himself, dans sa vidéo dit d'ailleurs agir au nom de ce mouvement. Contacté, la Team Moore a pourtant fait savoir à France Bleu Gascogne qu'elle n'avait aucun lien avec Vins Himself.

Vidéo publiée par Vins Himself : 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu