Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Mont-de-Marsan : un pompier ivre traîne une festayre avec sa voiture, un an de prison avec sursis

jeudi 8 novembre 2018 à 19:46 - Mis à jour le vendredi 9 novembre 2018 à 10:27 Par Renaud Biondi-Maugey, France Bleu Gascogne

Un pompier aveyronnais de 21 ans a été condamné à un an de prison avec sursis ce jeudi par le tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan. Ivre, en juillet, il avait traîné, avec sa voiture, une jeune femme sur une cinquantaine de mètres en pleines fêtes de la Madeleine.

L'avenue Eloi Ducom où se sont déroulés les faits
L'avenue Eloi Ducom où se sont déroulés les faits © Radio France - Coline Ouziel

Mont-de-Marsan, France

C'est un jeune pompier de 21 ans qui s'est présenté ce jeudi à la barre du tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan. Habitué à sauver des vies, il n'a pas su expliquer pourquoi, ce jour-là, il s'était transformé en agresseur. 

Une festayre traînée sur plusieurs dizaines de mètres

Les faits datent des fêtes de la Madeleine, en juillet dernier.  Cet automobiliste, venu à Mont-de-Marsan pour profiter des fêtes, loge alors au camping de Nahuques, en périphérie de la ville. Ce soir-là, le 21 juillet, il boit une vingtaine de bières et ivre, décide de prendre le volant. Avec sa voiture il arrive au centre-ville et se retrouve au milieu de la foule. C'est alors qu'une jeune festayre, âgée d'une vingtaine d'années, passe sa tête à travers la fenêtre avant du véhicule. L'automobiliste s'énerve, accélère et traîne la victime sur plusieurs dizaines de mètres. "Elle est resté accrochée au véhicule" décrit le procureur à l'audience, estimant que l'on est passé ce jour-là à côté d'un drame. La victime s'est en sortie avec des blessures légères. 

A la barre, le prévenu ne cherche pas à nier : "Les faits sont atroces, je suis responsable de tout." Mais, penaud, ce jeune homme affirme ne se souvenir de rien. Il ne dit pas pourquoi il a bu ce soir-là autant d'alcool et pourquoi il s'est retrouvé en plein cœur des fêtes avec sa voiture. 

Son avocat évoque un burn out, une dépression pour tenter d'expliquer ce comportement qui ne correspond en rien au profil du jeune homme. Son employeur, l'armée, puisqu'il est pompier dans un régiment, le décrit discret, réservé, agréable. A la barre l'homme affirme avoir tiré les leçons :  "J'ai définitivement arrêté l'alcool."

Confiscation de la voiture et annulation du permis

Le tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan l'a condamné à un an de prison avec sursis. Sa voiture, avec laquelle il a commis l'agression, est confisquée. Et son permis de conduire annulé.