Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Montargis : l'homme qui a tiré sur des passants avec un pistolet à plombs jugé dès mercredi

-
Par , France Bleu Orléans

Le jeune homme qui a tiré sur des passants vendredi dernier à Montargis avec un pistolet à plomb sera jugé ce mercredi par le tribunal correctionnel de la ville en comparution immédiate pour violences volontaires avec armes. Une des victimes, atteinte à l'oreille, a dû être opérée ce mardi

Palais de justice de Montargis
Palais de justice de Montargis © Radio France - François Guéroult

Montargis, France

Le jeune homme de 18 ans qui avait tiré sur des passants avec un pistolet à plomb vendredi dernier, place de la République à Montargis, sera jugé ce mercredi après-midi par le tribunal correctionnel, en comparution immédiate, pour violences volontaires avec armes ayant entraîné une incapacité supérieure à huit jours. Il avait été interpellé lundi.

Dix et quinze jours d'interruption temporaire de travail

Deux personnes ont été atteintes, _"les blessures sont sérieuses"_, indique le procureur Loïc Abrial. Un homme de 58 ans a dix jours d'ITT (interruption temporaire du travail). Une femme de 63 ans a, quant à elle, quinze jours d'ITT (la gravité des blessures a été réévaluée à la hausse) et a dû être opérée ce mardi, selon M. Abrial, car "un plomb s'est logé dans son lobe d'oreille". Le jeune homme sera aussi jugé pour dégradations de biens publics puisque des panneaux et lampadaires de la Ville ont été endommagés par les projectiles.

L'homme dit avoir tiré "au hasard"

_"Ces faits sont graves, une victime aurait pu perdre un œil_, il y avait beaucoup de monde sur cette place de Montargis à ce moment-là", explique le procureur. Lors de sa garde à vue, le jeune homme a expliqué avoir tiré au hasard, sans chercher à viser précisément des passants. Plusieurs projectiles ont été retrouvés. L'arme est un pistolet à plomb, transformable en fusil et muni d'un silencieux, indique le procureur, "d'où la discrétion des détonations".

Le jeune homme de 18 ans a effectué ces tirs depuis la chambre de l'hôtel où il était hébergé "dans le cadre d'un accompagnement social" depuis qu'il était mineur. Cette prise en charge devait se terminer à la fin du mois d'août, explique Loïc Abrial.