Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Montauban : deux femmes agressées à la sortie d'une boite de nuit

samedi 9 mars 2019 à 19:42 Par Simon Cardona, France Bleu Occitanie

Deux jeunes femmes ont été agressées samedi 9 mars, tôt dans la matinée, à la sortie du Caï, une boite de nuit à Montauban (Tarn-et-Garonne). Elles ont été coupées au cou et au visage avec un tesson de bouteille.

L'agression s'est déroulée à quelques rues de la boite de nuit
L'agression s'est déroulée à quelques rues de la boite de nuit - Capture d'écran Google Maps

Montauban, France

La dispute puis l'agression ont eu lieu à quelques rues de la boite de nuit Le Caï, dans le centre de Montauban ce samedi vers 6h du matin. Deux jeunes femmes ont été agressées par un homme armé d'un tesson de bouteille. 

Les victimes s'en sortent avec des blessures superficielles

Les victimes, âgées d'une vingtaine d'années, sortent à la fermeture du Caï accompagné d'un ami. Ce dernier marche plus vite et prend de l'avance sans s'en rendre compte. Quand il se retourne pour attendre ses deux copines, il les voit en train de discuter avec deux hommes. 

L'alcool aidant, la discussion tourne à la dispute et tout se serait passé très vite. L'un des deux hommes aurait pris le tesson d'une bouteille pour frapper les deux filles. 

Quand l'ami des victimes parvient jusqu'à elles, les agresseurs se sont enfuis et les victimes saignent au cou et au visage. Elles retournent à la boite de nuit pour se faire aider par le personnel de l'établissement. 

Les blessures sont finalement superficielles. Les deux femmes sont sorties de l'hôpital ce samedi en fin de journée. Elles peinent à se souvenir comment la dispute a éclaté. La police exploite les caméras de vidéosurveillance pour retrouver la trace des deux agresseurs.