Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Violences urbaines à Montbéliard : le préfet interdit les mortiers d'artifice jusqu'à fin octobre

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu

Alors que les violences urbaines secouent depuis plusieurs jours le quartier de la Petite Hollande à Montbéliard, le Préfet du Doubs a pris ce mardi un arrêté interdisant pour quinze jours l'utilisation des mortiers d'artifice.

Mortiers d'artifice lors d'une manifestation (photo d'illustration)
Mortiers d'artifice lors d'une manifestation (photo d'illustration) © Maxppp - Jean-Pierre Nguyen Van Hai-Barbi

Le préfet du Doubs Joël Mathurin annonce ce mardi avoir pris un arrêté interdisant temporairement "le transport, la vente, la cession et l’utilisation d’artifices de divertissement et d’artifices lancés par mortier", sur l'ensemble de la commune de Montbéliard, jusqu'au 28 octobre inclus.

"Cet arrêté fait suite à des débordements et des atteintes graves à l’ordre public commis par des groupes d’individus violents et très mobiles, souvent mineurs, qui ont occasionné, au cours des derniers jours, des dégradations importantes du mobilier urbain et de véhicules (centre de contrôle technique des Hexagones, feu de poubelles, véhicules, etc.) et des faits d’outrage et rébellion envers des personnes dépositaires de l’autorité publique", rappelle le Préfet.

Lors de ces troubles importants, il a été constaté que ces individus utilisaient de manière inconsidérée des artifices de divertissement et des mortiers, particulièrement sur la voie publique et dans les lieux de rassemblement, créant un risque important pour les personnes et les biens en milieu densément urbanisé (le Préfet)

Jeudi dernier, le centre de contrôle technique du quartier avait été partiellement détruit par un incendie et les policiers visés par des tirs de mortiers d'artifice. Ce mardi matin, quatre policiers ont à nouveau été pris pour cible alors qu'ils menaient une perquisition dans un garage du quartier, où des CRS ont été déployés.

Au moins une personne a été interpellée et une enquête est en cours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess