Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Montbéliard : nouvelle flambée de violences à la Petite Hollande, le centre de contrôle technique incendié

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon

De nouvelles échauffourées entre jeunes et forces de l'ordre ont eu lieu pour la deuxième nuit d'affilée dans le quartier de la Petite Hollande à Montbéliard. Les CRS seront déployés sur place en renfort samedi soir.

Une opération de sécurisation dans le quartier en septembre 2020 (photo d'illustration).
Une opération de sécurisation dans le quartier en septembre 2020 (photo d'illustration). © Maxppp - Maxppp

De nouveaux affrontements ont eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi dans le quartier de la Petite Hollande, à Montbéliard, pour la deuxième nuit consécutive. Les incidents n'ont pas fait de blessés et il n'y a eu aucune interpellation. Une compagnie de CRS sera envoyée en renfort samedi soir dans le quartier.

Tirs de mortiers et tirs de LBD

Le feu a été mis à un matelas devant le centre de contrôle technique situé près des Hexagones, et l'incendie s'est propagé au centre, qui a été partiellement détruit.

Arrivés sur place pour sécuriser le travail des pompiers vers 23h, les policiers ont été pris pour cible par "une bande d'une vingtaine de personnes", qui a procédé à des tirs de mortier. Les policiers ont répliqué par des tirs de LBD (lanceurs de balles de défense). Ils sont restés sur place jusqu'à 2h du matin.

Le centre de contrôle technique, partiellement détruit, va devoir rester fermé plusieurs mois. Au moins une voiture a également été incendiée dans le quartier. Aucun blessé n'est à déplorer, ni parmi les policiers, ni parmi les auteurs de ces violences.

Compagnie de CRS en renfort

Des violences similaires avaient déjà eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi. "Une unité de forces mobiles (CRS) sera envoyée en renfort samedi soir pour sécuriser le quartier", nous a-t-on précisé. Les violences urbaines sont régulières à la Petite Hollande, classée par l'Etat en ZSP, Zone de sécurité prioritaire.

Ce nouvel épisode intervient après "une séquence répressive" qui avait été annoncée par le Préfet du Doubs. Mi-septembre, Joël Mathurin avait dit vouloir "saturer le quartier de bleu", après une nouvelle série de violences urbaines cet été dans le quartier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess