Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange

Montbéliard : la ville remet en place un couvre-feu pour mineurs à la Petite Hollande

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu

Par arrêté municipal, la mairie de Montbéliard a remis en place ce mardi soir un couvre-feu pour les mineurs de moins de 16 ans dans le quartier de la Petite Hollande après les violences urbaines de la nuit de lundi à mardi.

Spectacle de désolation ce mardi matin dans le quartier de la Petite Hollande au lendemain des violences urbaines
Spectacle de désolation ce mardi matin dans le quartier de la Petite Hollande au lendemain des violences urbaines - Mairie de Montbéliard

" Je n'ai jamais vu le quartier dans cet état là en vingt ans de vie d'élu. C'est insupportable !". La maire de Montbéliard a vite exprimé son écœurement après les événements de la nuit du 14 juillet dans le quartier de la Petite Hollande. Après avoir réuni ses services, Marie-Noëlle Biguinet a décidé de remettre en place un couvre-feu par arrêté municipal : les mineurs de moins de 16 ans ont désormais interdiction de sortir de chez eux de 22h le soir à 7h le matin. Cette mesure s'applique depuis ce mardi soir 14 juillet et jusqu'au 31 juillet. Au cours de la nuit précédente, des voitures et des poubelles avaient été incendiées et la police avait essuyé des tirs de mortier et des jets de pierre sans faire de blessé. Un jeune de 18 ans originaire du quartier a été interpellé pour outrages. Il était encore ce mardi soir en garde à vue. L'enquête se poursuit et pourrait aboutir à d'autres interpellations.

Les mineurs n'ont rien à faire dehors à 3h du matin - Marie-Noëlle Biguinet, maire de Montbéliard

La maire de Montbéliard s'est rendue sur place au lendemain des violences urbaines et n'a pu que constater les dégâts. Le retour du couvre-feu dans le quartier était inévitable. "J'ai vu plusieurs voitures complètement incendiées et calcinées qui étaient sur le toit, des feux de poubelles qui fumaient encore", décrit la maire qui n'a pas hésité à réinstaurer le couvre-feu pour les mineurs de moins de seize ans de 22h à 7h du matin jusqu'à fin juillet. " On sait très bien qu'il peut y avoir des mineurs happés par ce genre de comportement et que les adultes leur font faire des bêtises. Les mineurs n'ont rien à faire dehors dans ce genre de situations à 2h ou 3h du matin. Ils doivent être chez eux auprès de leurs parents qui ont un rôle très important à jouer. Moi, je leur demande de garder leurs enfants avec eux pour qu'ils ne soient pas entraînés dans ces situations", ajoute la maire de la cité des Princes.

Avoir des "vraies réponses policières et judiciaires"

Après ces événements, Marie-Noëlle Biguinet est remontée au créneau pour à nouveau réclamer des renforts de police à la Petite Hollande. "La police municipale ne peut pas tout faire. Il faut des forces de police nationale plus importantes de manière régulière sur le quartier. Et quand la situation se dégrade, ce sont les CRS et les groupes mobiles de la police qui doivent intervenir. Il faut une présence régulière constante et permanente sur le quartier sinon ça continuera !", prévient la maire. "C'est au ministère de l'Intérieur de définir le nombre de renforts nécessaires", ajoute l'élue qui demande aussi une vraie réponse judiciaire. "Toutes ces personnes qui commettent des actes là sont souvent mises en garde à vue et relâchés rapidement parce qu'il n'y a pas assez de preuves. Il faut à la fois des sanctions financières et des sanctions en matière de condamnation. D'abord à l'encontre du délinquant et aussi à l'encontre des familles", demande la maire. Le retour du couvre-feu implique le renfort d'effectifs de la police nationale dans le quartier.    

Un autre couvre feu est déjà en place pour quinze jours dans le quartier Champvallon à Bethoncourt pour les mineurs de moins de 14 ans entre 22h et 5h le matin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess