Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Montbrison : un dealer démasqué par les gendarmes après un banal contrôle routier

lundi 11 mars 2019 à 14:24 Par Nerissa Hemani, France Bleu Saint-Étienne Loire

Tout est parti d'un banal contrôle routier des gendarmes de Montbrison. En février, un homme de 25 ans est contrôlé positif au cannabis à Saint-Just-Saint-Rambert. Quand les gendarmes arrivent chez lui, ils découvrent que c'est en fait un trafiquant de drogue.

photo d'illustration
photo d'illustration © Maxppp - Johan BEN AZZOUZ

Montbrison, France

Au cours de mois de février dernier, les gendarmes motocyclistes de Montbrison arrête un homme de 25 ans à Saint-Just-Saint-Rambert. Son comportement est anormal alors les gendarmes procèdent à un dépistage de salive. Il est une positif au cannabis. Dans la voiture, les gendarmes découvrent un peu de produits stupéfiants mais aussi un poing américain alors ils décident d'aller plus loin. 

Un trafic fait maison 

Tout aurait pu s'arrêter là mais les motocyclistes poussent leurs investigations jusqu'à aller au domicile de l'individu. Là, il s'avère que l'homme dispose de tout le nécessaire pour la culture de plants de cannabis et le conditionnement en vue de la vente. Ils retrouvent neuf plants de cannabis, de la résine, de la poudre, de l'herbe. 

La poudre et la résine de cannabis ainsi que les jeunes pousses sont détruites et les matériels pour ce producteur "en herbe" saisis - gendarmerie de la Loire.

Pendant sa garde à vue, l'homme avouera entretenir un trafic local. Il sera prochainement convoqué devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne pour trafic de stupéfiants.