Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Montélimar : des concessions Yamaha et Kawazaki cambriolées, une quinzaine de motos dérobées

mercredi 9 mai 2018 à 3:10 Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme Ardèche

Deux magasins de motos et une boutique d'accessoires ont été cambriolés à Montélimar. Le gérant des concessions Kawazaki et Yamaha, situées côte à côte dans la zone Portes de Provence, a déposé plainte la semaine dernière.

Magasins Kawasaki, Mot'Axxess et Yamaha à Montélimar, zone d'activités Portes de Provence, dans la Drôme.
Magasins Kawasaki, Mot'Axxess et Yamaha à Montélimar, zone d'activités Portes de Provence, dans la Drôme. © Radio France - Mélanie Tournadre

Les concessions Kawazaki, Yamaha et la boutique Mot'Axxess, situés dans le même bâtiment,  dans la zone d'activités Portes de Provence à Montélimar, ont été cambriolés. 

Le gérant des trois magasins a porté plainte la semaine dernière. Il était absent du 29 avril au 1er mai et dit avoir beaucoup perdu. 

15 à 19 motos dérobées

Selon une source proche de l'enquête, le préjudice est estimé à plus de 150.000 euros, 15 et 19 motos ont été dérobées (dont des motos à plus de 10.000 euros). Des casques et des gants ont également été volés et un coffre-fort contenant 15.000 euros. 

D'après nos informations, en décembre dernier, le gérant de ces magasins aurait déjà déposé plainte suite à un vol. Alors qu'il faisait ses courses dans un supermarché, il s'était fait dérober sa sacoche laissée dans un chariot et contenant plusieurs milliers d'euros. Le gérant, lui, dément avoir été victime de ce premier vol.

Les policiers montiliens ont des doutes sur ce qui a pu se passer et poursuivent leurs investigations. L'enquête continue.