Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Montélimar : l'adolescent blessé par balle à Pracomtal est décédé

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

L'adolescent de 16 ans, blessé par arme à feu ce dimanche dans le quartier Pracomtal à Montélimar, est décédé des suites de ses blessures. Le meurtrier présumé est son cousin, âgé de 17 ans.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Radio France - Nathalie de Keyzer

Le jeune homme de 16 ans, blessé par arme à feu ce dimanche après-midi dans le quartier Pacomtal, est décédé des suites de ses blessures à l'hôpital de Montélimar.

Au moins une balle dans le dos

Cet adolescent a reçu au moins une balle dans le dos alors qu'il rentrait chez ses parents. Le coup de feu a été entendu, ce dimanche après-midi vers 17 heures, par plusieurs habitants quartier Pracomtal à Montélimar. Le jeune homme grièvement blessé avait été pris en charge par les sapeurs-pompiers et le Samu avant d'être transporté à l'hôpital de Montélimar.

Le meurtrier présumé est son cousin

Le meurtrier présumé a 17 ans, il s'agit d'un cousin de la victime. Cet adolescent est toujours en garde à vue ce lundi matin. Les deux adolescents s'étaient disputés à plusieurs reprises. Ce conflit violent durait depuis un moment. On ne connaît pas, pour le moment, les raisons de cette opposition violente entre les deux garçons. 

Les premiers éléments de l'enquête s'orientent vers l'utilisation d'un fusil de chasse.  Le meurtrier présumé ne dit pas ce qu'il a fait de l'arme, qui n'a pour le moment pas été retrouvée. 

La police judiciaire de Valence mène l'enquête, soutenue par les policiers de Montélimar. Une autopsie sera réalisée à Grenoble dans les prochains jours.

Cellule d'écoute mise en place au lycée Alain Borne

L'adolescent décédé était scolarisé en première au lycée Alain Borne de Montélimar.  Une cellule d'écoute a été mise en place depuis 10 heures ce lundi matin au lycée Alain Borne, à destination des élèves et des personnels, avec la présence d'une assistance sociale, d'une infirmière et d'une psychologue de l'éducation nationale. 

Une minute de silence a été observée ce lundi après-midi au lycée Alain Borne en mémoire de cet adolescent.

Les infirmières du lycée Les Catalins sont également prêtes à recevoir les élèves. Le frère jumeau de la victime (classe de seconde) et le meurtrier présumé (classe de première) sont scolarisés dans le lycée Les Catalins à Montélimar.