Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Montélimar : un système de barrières venu d'Israël pour assurer la sécurité

lundi 2 juillet 2018 à 4:52 Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme Ardèche

La ville de Montélimar, dans la Drôme, a dépensé 40.000 euros dans un système de barrières très spécial, venu d'Israël, pour assurer la sécurité lors des différentes manifestations de la commune.

La ville de Montélimar a acheté un système de barrières venu d'Israël pour assurer la sécurité de ses festivités.
La ville de Montélimar a acheté un système de barrières venu d'Israël pour assurer la sécurité de ses festivités.

Vous allez peut-être les voir à partir de ce lundi dans la capitale du nougat . Des barrières israéliennes très spéciales sont installées pour le Montélimar Agglo Festival qui débute ce 2 juillet. La commune a acheté ces modules pour assurer la sécurité lors de toutes les festivités.  

"Petites mais très efficaces"

La ville de Montélimar a fait le choix d'acheter ces 24 modules jaunes, pour assurer la sécurité sur les différentes manifestations de la commune. Ces barrières sont très faciles à mettre en place. "_C'est très compliqué pour les collectivités d'installer de gros plots en béton, il faut amener des camions et des pelleteuses, ça demande beaucoup de temps_, idem pour les enlever, alors que ce système de barrières est bien plus facile à manipuler " explique le maire de Montélimar, Franck Reynier. 

La commune a dépensé 40.000 euros

"Nous sommes confrontés à des risques terroristes et les collectivités doivent avoir des mesures de prévention" précise Franck Reynier. La commune a donc dépensé 40.000 euros pour acquérir ces 24 barrières israéliennes. 

Ce système de barrières permet d'immobiliser un véhicule, même un camion, ça fait comme une herse".

Franck Reynier, le maire de Montélimar.