Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : une trentaine de voitures vandalisées dans la nuit à Montignac

vendredi 1 mars 2019 à 12:10 Par Harry Sagot, France Bleu Périgord et France Bleu

Au moins 31 voitures ont été vandalisées à Montignac, dans la nuit de jeudi au vendredi 1er mars. Le ou les auteurs ont cassé les rétroviseurs et les essuie-glaces. Montignac n'avait jamais connu de vandalisme d'une telle ampleur.

Les rétroviseurs ont été systématiquement arrachés
Les rétroviseurs ont été systématiquement arrachés - NF

Montignac, France

Les premières plaintes ont été déposées vendredi matin, et les gendarmes de Montignac ont décompté dans la matinée 31 véhicules endommagés pendant la nuit. Un ou plusieurs individus ont cassé les rétroviseurs de voitures garées pour la plupart rue du 4-septembre, avenue de Lascaux, place Bertran-de-Born et place du Tourny.

Les dégâts se chiffrent à plusieurs milliers d'euros

Pour les enquêteurs "c'est du vandalisme pur, aucune vitre n'a été brisée pour voler dans les véhicules", mais les dégâts sont importants ; certains rétroviseurs électriques peuvent coûter plus de 1.000 euros.

Jocelyne, dont l'Opel-Corsa a été saccagée avenue de Lascaux, n'avait jamais vu ça, et les gendarmes confirment qu'ils n'ont jamais constaté de vandalisme d'une telle ampleur à Montignac. Pour eux, c'est vraisemblablement l'oeuvre d'un ou deux individus alcoolisés, plutôt que d'un groupe important qui aurait attiré l'attention des riverains. Mais l'enquête ne fait que commencer, et toutes les plaintes n'ont pas encore été enregistrées.