Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Montmorillon : les voleurs de Noël retrouvés neuf mois plus tard

-
Par , France Bleu Poitou

Le 24 décembre dernier, une famille de Saint-Julien l'Ars a eu la mauvaise surprise de découvrir sa maison cambriolée, sa voiture volée... ainsi que les cadeaux de Noël qui étaient dedans. Les gendarmes de Montmorillon ont fini par interpeller les voleurs... neuf mois plus tard.

Les gendarmes ont retrouvé les voleurs... neuf mois après.
Les gendarmes ont retrouvé les voleurs... neuf mois après. © Radio France

Saint-Julien-l'Ars, France

L'histoire date du 24 décembre 2018. Une famille de Saint-Julien l'Ars se réveille et découvre qu'elle a été cambriolée, et que sa voiture a été volée... avec tous les cadeaux de Noël dedans. malgré l'appel à témoin lancé par la gendarmerie et l'enquête, aucun suspect n'est retrouvé. 

La voiture retrouvée... sans les voleurs

Deux mois plus tard, en février, la brigade mobile de la gendarmerie sillonne les routes de la zone en camping-car. Alors qu'elle est postée à Savigny-Lévescaut, les gendarmes sont informés par un témoin qu'une voiture est stationnée dans le bourg depuis plusieurs semaines. Il s'agit bien de la voiture volée à Noël... avec les cadeaux encore dedans ! Mais rien ne permet aux enquêteurs de retrouver les auteurs du vols. 

Interpellés après une dispute 

L'enquête est au point mort. Jusqu'en mai dernier. Les gendarmes de Saint-Julien l'Ars sont appelés par un habitant de Savigny-Lévescaut pour une dispute dans la rue. Sur place, ils trouvent deux jeunes hommes, l'un tout juste majeur, l'autre pas encore, très alcoolisés. Ils se montrent agressifs envers les gendarmes et sont emmenés. Le lendemain matin, ils sont entendus par les enquêteurs, qui commencent à trouver des similitudes entre eux et les voleurs de Noël. 

Ils sont relâchés. Mais les gendarmes suivent leur instinct et finissent par les confondre et les interpeller en septembre. Les deux jeunes reconnaissent les faits. 

Un vol non prémédité

C'est après cette interpellation que les gendarmes finissent par avoir toute l'histoire. Dans la nuit du 23 au 24 décembre 2018, les deux jeunes, mineures à cette époque, s'alcoolisent fortement et partent en vadrouille, sans but. Pris par le froid, ils se réfugient sous le préau de Saint-Julien l'Ars et brûlent des ouvrages de la boîte à livre pour se réchauffer. Puis ils volent des trottinettes de l'école maternelle et continuent leur balade. C'est alors qu'ils tombent sur la maison, ouverte, et s'introduisent dedans. En plus de la voiture, ils volent pour plus de 250 euros de tickets restaurants et une enceinte bluetooth, avant de prendre la voiture et la déposer à Savigny-Lévescaut. 

Ils sont poursuivis pour pour outrage, vol en réunion, vol de véhicule et conduite sans permis. Ils seront présentés à un juge des enfants au mois de mars prochain. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu