Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un médecin de Montpellier soupçonné d'avoir escroqué la Sécu pour près de 500.000 euros

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Un médecin généraliste de Montpellier est soupçonné d'avoir escroqué la CPAM de l'Hérault de 457.000 euros entre 2017 et 2019. Il déclarait un nombre d'actes anormalement élevé.

Ce médecin généraliste installé à Montpellier déclarait une activité 70% plus élevée que la moyenne des praticiens de la région.
Ce médecin généraliste installé à Montpellier déclarait une activité 70% plus élevée que la moyenne des praticiens de la région. © Maxppp - Arnaud Journois

Un médecin généraliste installé à Montpellier dans le quartier Montasinos sera jugé en mai prochain pour une escroquerie à l'Assurance maladie d'un montant estimé à 457.000 euros. La CPAM, alertée par son activité anormalement élevée, avait porté plainte en décembre 2019. Entre 2017 et 2019, le praticien déclarait un nombre de consultations 70% plus élevé que la moyenne.

Pour la seule année 2018, il a facturé cinq fois plus d'actes d'urgence que l'urgentiste le plus actif de la région. Placé en garde à vue en mars 2020, il a expliqué aux enquêteurs ne jamais refuser de patients et leur consacrer la majeure partie de son temps. 

184 actes d'urgence sur un seul patient

Au cours de l'enquête, les policiers ont découvert que ses actes se concentraient sur un nombre très réduit de personnes : 173 actes d'urgence (perfusion, mise sous oxygène...) pour l'un , 184 pour un autre. Lors des perquisitions, ils ont découvert chez cet homme de 60 ans 40.000 euros en liquide et de nombreuses cartes vitales appartenant à ses patients.

À son cabinet, des seringues usagées, du matériel rouillé, des pansements, compresses et médicaments périmés. Une hygiène très douteuse qui ne l'empêchait pas de très bien gagner sa vie : un revenu quatre fois supérieur au revenu moyen d'un généraliste héraultais. Dans son garage, les enquêteurs ont aussi trouvé une Maserati et deux Mercedes.

Interdit d'exercer

Le médecin qui exerçait en France depuis 2003 a été suspendu le temps de l'enquête et en attendant son procès. 457.000 euros ont été saisis sur son compte, du montant estimé de l'escroquerie.    

Choix de la station

À venir dansDanssecondess