Société

Montréal : le concours de soupes toujours plus populaire

Par Lisa Guyenne, France Bleu Auxerre dimanche 17 septembre 2017 à 2:36

La grange communale a fait salle comble.
La grange communale a fait salle comble. © Radio France - Lisa Guyenne

Samedi soir, le village de Montréal, dans le Sud de l'Yonne, organisait son 4ème concours de soupes. Une douzaine de candidats a présenté leur meilleure recette. L'occasion de jouer les Top Chefs, mais surtout de rassembler du monde pour faire vivre ce petit village.

18 heures 30, les premiers participants arrivent avec leurs marmites. Chaque soupe a son petit nom, et la composition exacte est censée rester secrète, question de suspense. Certains participants ne manquent pas d'imagination.

"Je l'ai appelée "Le délice des Dalton", parce que ma soupe est composée de maïs et de bacon grillé, comme au Far West !" - Une participante

En moins d'une heure, les visiteurs commencent à affluer. Ce soir, le jury, c'est eux : tout le monde goûte et juge des meilleures recettes. Pour ce monsieur, "la "provencale" est excellente ! Il doit y avoir du basilic, des tomates..." Sa voisine en teste une autre : "avec des lardons. Elle est bonne", concède-t-elle sans plus. Plus loin, une jeune femme est conquise : "Ca va être dur de choisir, elles sont toutes délicieuses !"

Certains participants n'ont pas manqué d'imagination, comme la petite Chloé et sa "soupe de grenouille" - Radio France
Certains participants n'ont pas manqué d'imagination, comme la petite Chloé et sa "soupe de grenouille" © Radio France - Lisa Guyenne

Top Chef, l'esprit de compétition en moins

On se croirait un peu dans Top Chef, mais sans l'esprit de compétition. Ce qui fait venir les gens, c'est l'esprit de convivialité et de rassemblement, explique Michel, un habitant du village voisin. "Je trouve que Montréal bouge beaucoup en ce moment et ça fait plaisir !"

On ne va pas le contredire : à 21 heures, il y a presque 130 personnes. Sachant que Montréal en compte 200 d'ordinaire, c'est loin d'être négligeable. L'organisation est même dépassée, avoue une bénévole. "C'est blindé ! On va être en manque d'assiettes, on a vu trop juste..."

Les bénévoles du comité des fêtes préparent la buvette pour le public - Radio France
Les bénévoles du comité des fêtes préparent la buvette pour le public © Radio France - Lisa Guyenne

"J'ai participé pour le plaisir"

21 heures 30 : tout le monde a voté. On annonce le gagnant : c'est Arlette, avec sa soupe "Carabistouille", à base de potiron. La lauréate a le triomphe modeste : "Franchement, je ne pensais pas gagner ! Une simple soupe au potiron... Je n'ai pas mis d'ingrédients compliqués dedans pourtant !" A croire que la simplicité fait mouche. Quand on lui demande si elle a participé pour gagner, la réponse fuse : "Pas du tout ! C'était pour le plaisir !"

Plaisir, c'est le maître mot. Place maintenant à la fête, avec deux groupes de musique locaux. Quand à l'argent récolté grâce à la vente des soupes et de la buvette, il servira au comité des fêtes de Montréal, pour organiser d'autres événements dans le village.

Le reportage de la rédaction