Faits divers – Justice

Montreuil : pour se venger, un lycéen séquestre ses camarades avec leur professeur

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région et France Bleu jeudi 20 avril 2017 à 8:30

Police
Police © Maxppp -

Un élève d'un lycée professionnel de Montreuil (Seine-Saint-Denis), harcelé sur Snapchat, s'est vengé mardi matin. Armé de deux couteaux et d'une hachette, il a séquestré ses camarades et son professeur durant une heure.

Un lycéen de Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), âgé de 17 ans, qui estimait être harcelé sur le réseau social Snapchat, a décidé de se venger. Mardi matin, à 8h30, il est entré au lycée professionnel Eugène Coton, avec deux couteaux et une hachette. Sous la menace de ces armes, il a séquestré sept de ses camarades et leur professeur dans une salle de classe. L'enseignant a réussi à le désarmer. Il l'a conduit chez le proviseur où il a été interpellé par la police.

Un jeune homme fragile

Selon les premiers éléments de l'enquête, le lycéen serait un jeune homme introverti. Il ne supportait plus qu'on se moque de lui sur Snapchat. Il a voulu se venger, indique la police. Au cours de la séquestration, il a pris les téléphones portables de ses camarades et les a inspectés pour tenter de trouver qui le harcelait. Le professeur a tenté de le raisonner tout en essayant, par SMS, d'alerter ses collègues qui faisaient cours dans les autres salles. Au bout d'une heure, il a réussi à désarmer le lycéen.

Le jeune homme souffre de troubles psychotiques

Le lycéen n'a pas été maintenu en garde à vue. Un examen psychologique a révélé qu'il était en proie à un délire de persécution incompatible avec une garde à vue. Selon les enquêteurs, le lycéen a reconnu la préméditation. Vendredi, il avait acheté les couteaux et durant le weekend, il s'était procuré la petite hache. Il avait aussi pris soin d'avoir des gants en Latex. Le lycéen a été hospitalisé dans l'unité psychiatrique du CHU de Montreuil.